Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
pumpernickel

pumpernickel

commentaires satiriques de l'actualité wissembourgeoise

semaine 65 – 1742 ± 7 – ça devient bon ! – n°74

semaine 65 – 1742 ± 7 – ça devient bon ! – n°74

Après des semaines de silence et d'observation, Pumpernickel s'est remis au travail pour vous proposer à nouveau 16 pages d'une lecture différente de l'actualité plus ou moins locale. L'affaire n'a pas été simple, seules 12 pages étaient prévues, et en rajouter quatre est une décision difficile à prendre. Mais c'est maintenant chose faite.
Au risque de passer pour un semeur de désordre, il y aura beaucoup de critiques comme d'habitude. Après tout, les détracteurs et les cibles de Pumpernickel ne devraient-ils pas faire leur cette aphorisme selon lequel qui aime bien châtie bien, et interpéter chaque étreinte comme une preuve d'amour supplémentaire ? Et Dieu qu'ils sont étreints…
De quoi parle-t-on ?

  • d'actualité régionale, parce qu'ils le valent bien, avec toutes ces gesticulations autour d'une grande région dont ils ont dit pis que pendre et qu'ils rêvent maintenant de gouverner à leur guise,
  • d'actualité départementale, avec ces élections qui ont marqué l'arrivée en force du parti de la xénophobie politique,
  • d'actualité intercommunale, alors qu'il est de plus en plus question d'agrandir les "communautés de communes" quand personne ne se pose la question du mode de repésentation des citoyens au sein des conseils,
  • d'actualité municipale avec un maire qui est tout un poème à lui tout seul. Tout seul ? Mais non, secondé, drivé, piloté, voire manœuvré, il se donne des airs, mais il n'a pas l'air du tout…
  • d'économie avec l'introduction prochaine d'une monnaie locale complémentaire à Strasbourg, avec le soutien des institutions, on croit rêver,
  • du relais culturel et de l'OPA inamicale lancée par la mairie contre l'association de programmation,
  • du Steinbaechel et de la tôle ramassée par la mairie en appel à Nancy,
  • du musée Westercamp, des noms de rue, de la circulation en ville,
  • mais aussi des projets novateurs et différents du brouet mercantile qui nous est servi à chaque conseil municipal,
  • de lecture, parce que ceux qui ne lisent jamais parce qu'ils osnt "connectés" en permanence n'ont rien dans la tête qu'ils se font lessiver par les "tweets", "posts" et autres "textos",
  • du 6 septembre avec Bertolt Brecht à l'honneur dans la cour de la rue Saint-Jean, une première historique à Wissembourg,
  • de ceux qui continuent à nous trahir au sein du gouvernement,
  • et enfin des amis, victimes de l'acharnement et de la rancune d'un système judiciaire et policier incapable de reconnaître ses erreurs.

Il ne reste plus qu'à vous souhaiter bonne lecture, et ne soyez pas trop impatients, la maquette est à l'impression, distribution probable d'ici la fin de la semaine selon les possibilités physiques.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article