Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
pumpernickel

pumpernickel

commentaires satiriques de l'actualité wissembourgeoise

30/01/12, 18h00, cercle de silence, place de la République, Wissembourg

affiche cercle silenceLe onzième cercle de silence wissembourgeois se tiendra

lundi prochain 30 janvier 2012,

de 18h00 à 19h00.

Comme le précédent, et en liaison avec les dizaines d'autres qui réunissent des milliers de citoyens qui ne supportent pas le traitement infligé à ceux que l'on qualifie d'illégaux, il sera un moment durant lequel “ Notre silence criera et continuera de crier jusqu’aux changements indispensables. ”

CASAS en demande de soutien‏

L'association CASAS, mandatée jusque récemment pour aider les demandeurs d'asile du Bas-Rhin à effectuer leur demande auprès de l'OFPRA, et un des piliers du cercle de silence de Strasbourg, est en grande difficulté suite notamment aux nouvelles directives nationales adoptées par l'OFII (Office français pour l'immigration et l'intégration).

L'association a demandé du soutien financier à tous ses contacts, avec un certain succès, mais pour le moment insuffisant. Nous profitons du cercle de silence de lundi prochain 30 janvier, et probablement des suivants, pour informer les participants au cercle de cette situation et leur distribuer le tract joint, à leur usage propre, ou s'ils veulent en donner autour d'eux.

Les demandeurs d'asile du Bas-Rhin vivent certes à Strasbourg, mais leur situation nous concerne tous, et l'arrêt du financement est une décision de l'État. Je me permets donc de vous faire suivre cette initiative, pour que vous puissiez la relayer si vous le trouvez opportun. Elle est aussi à mettre en parallèle des diffusions du film "Les éclaireurs" de Simone Fluhr et Daniel Coche, qui montre de quelle situation concrète il s'agit.

CASAS vient en aide aux demandeurs d'asile, des personnes qui ont du fuir leur pays en raison de persécutions liées à leur opposition politique ou à leur appartenance ethnique. Sa mission principale est de leur permettre d’effectuer leurs démarches administratives et juridiques. Jusqu'à présent cette mission était soutenue financièrement par l’État. En 2012, ce soutien est fortement réduit. Notamment, l’aide au recours devant la Cour Nationale du Droit d’Asile, où s’obtient la plus grosse part des statuts de refugié, n’est plus financée. Or il est essentiel de soutenir ces exilés, fragilisés par un parcours éprouvant, au travers d'une aide personnalisée au long cours. Pour les 90% d'entre eux qui ne sont pas francophones, déposer une demande d’asile sans cette aide est simplement impossible.
Votre soutien aidera à maintenir l'équipe permanente de l'association, qui forme et coordonne les interventions de plus de 120 bénévoles. CASAS, pour fonctionner, en plus de ses soutiens institutionnels privés, a besoin par exemple de 100 000 euros par an, soit 1 000 personnes donnant chacune 100 euros.
Tout don à CASAS fait l'objet d'un reçu permettant de bénéficier d'une déduction fiscale.

Collectif d'accueil pour les solliciteurs d'asile à Strasbourg
13 quai Saint-Nicolas 67000 STRASBOURG
Tél. 03 88 25 13 03
contact@casas.fr / www.casas.fr

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Régis Hulot 31/01/2012 22:43


Ne devait pas faire chaud hier soir à Wissembourg. Ne faisait pas meilleur ce soir dans l'ouest de la France. Là-bas comme ici, elle n'est pas très puissante cette lampe-tempête qui brûle au
milieu du cercle de ceux qui ont choisi de venir passer une heure de solidarité humaine avec ceux qui fuient les rafles, ceux qui dorment dans des garages ou des squats, ceux qui ont franchi tant
d'obstacles dans l'espoir d'une vie meilleure, dans l'espoir d'une vie, tout simplement.


Qu'importe l'onglée, la ronde de quatre policiers indifférents ou goguenards, les passants trop pressés, une fois de plus la présence opiniâtre du cercle de silence rend à tous les pourchassés,
tous les déboutés, tous les déplacés leur dignité humaine.


 


Liberté, certainement, égalité, c'est un objectif, fraternité, c'est une pratique et une expérience simple et généreuse.


 


Faites de beaux rêves.