Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
pumpernickel

pumpernickel

commentaires satiriques de l'actualité wissembourgeoise

à propos de "commentaires"

Est-ce l’effet des appétits qui commencent à s’aiguiser à dix-huit mois de la prochaine élection municipale, voilà que réapparaît notre "Tchen" dans les "commentaires" des articles de ce blog. Il est d’abord amusant de constater que celui qui n’avait plus grand-chose à dire quatre années durant se mobilise parce qu’il est question d’implanter des éoliennes à quelques encablures des communes aux alentours. Comme il est curieux de constater que notre courageux anonyme, auquel il faut néanmoins reconnaître la sûreté de jugement quant au comportement de l’actuelle et finissante municipalité, ne parvient toujours pas à poser d’autres questions que celles qui relèvent du qu’en dira-t-on ou des propos échangés à l’occasion d’une conversation à bâtons rompus. Aucune réflexion de fond, pas d’interrogation sur ce qui amène, souvent en désespoir de cause, les concitoyens, électeurs ou non, à s’organiser contre les diktats et les oukases de potentats dérisoires, le plus souvent à la poursuite d’un événement que leur sens politique aurait dû anticiper. À quoi rime de s’interroger sur le financement d’une association, alors qu’il est loisible à chacun d’en demander publiquement compte ? Pourquoi dénigrer systématiquement celles et ceux qui se posent des questions ? Au-delà des éoliennes, faut-il parler du gigantisme, des intérêts financiers, des groupes de pression qui n’ont rien à voir avec l’écologie, de l’abandon du principe d’économie de l’énergie, du passage invariablement en force, du déploiement des "conseillers" en communication qui occupent l’espace public des conseils municipaux qui leur est obligeamment mis à disposition, de ces lobotomisantes "présentations assistées par ordinateur" infligées à un public réduit au silence, de ces réflexions de miroir énoncées par des êtres qui auraient touchés par on ne sait quelle grâce qui vous assènent avec l’aplomb des vaniteux la leçon qu’ils ont apprise de ceux à qui ils ont promis de tout faire pour leur faciliter la voie, etc.
Alors "Tchen", au lieu de nous ennuyer avec ces pseudo-questions, pourquoi ne pas agir en pleine lumière, à l’instar de celles et ceux qui ne craignent pas les lettres en sous-main, les courriels assassins, les "conseils" lors de coups de téléphone qui disqualifient ceux qui les passent, les racontars, les ragots, les cancans et les potins, cette parlote si bien chantée par l’immense Jacques Brel ? Wissembourg y gagnerait sûrement, et les Wissembourgeois, comme Pumpernickel aime à l’écrire depuis plus de quinze ans, citoyens ou non, ne s’en porteraient que mieux.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tchen 19/09/2012 09:40


Concernant les comptes de la Sève, il n'existe aucune association officielle mentionnée sur le net, ce qui ajoute à la suspicion du ou des lobbyings qui soutiennent cette "réaction".

Tchen 19/09/2012 09:38


et alors Pumper', on dirait bien que votre joie d'obtenir un "Maire qui vous ressemble" est très loin derrière vous... Un commentaire sur mes commentaires de l'époque où j'expliquais qu'il y
avait plus de raison de douter que d'exhulter?


Vous voyez, le temps, lui, m'a donné plus raison que vous... Mais vos passions vous aveuglent sans doute et le "problème" des éoliennes en est un vivant exemple.


 


Chacun se fera son opinion. Je ne cherche pas à manipuler l'opinion, moi...