Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
pumpernickel

pumpernickel

commentaires satiriques de l'actualité wissembourgeoise

Air comprimé

Dans le petit monde des décideurs de l'automobile, la " crise " (dont les salariés ne sont pas responsables mais dont ils assumeront toutes les conséquences) amène à réfléchir, à inventer, à innover – et ce n'est tout de même pas un mal. A ce titre, la firme Peugeot, dite PSA, vient de présenter quelques nouveautés à un public de journalistes toujours friands de ce genre d'événements. Il faut dire que cela augure aussi, pour les personnes concernées, en premier lieu l'accès à des buffets richement dotés, puis des essais de véhicules dotés de multiples options, des déplacements dans des lieux souvent ensoleillés avec accueil dans des hôtels plus que confortables et des restaurants plus qu'agréables, enfin des possibilités de prêts de véhicules qui valorisent et la marque généreuse, et le conducteur reconnaissant à travers les commentaires dont il gratifiera ses lecteurs.

C'est ainsi que PSA a fait une intéressante annonce reprise ici, au sujet d'un véhicule hybride fonctionnant avec un moteur conventionnel d'une part, secondé par un moteur à air comprimé d'autre part. Le principe est toujours le même : faire mouvoir un véhicule demande de l'énergie, et ce sera de l'essence ou du gas oil, mais ralentir un véhicule implique que cette énergie soit dispersée sous forme de chaleur dans le freinage. Au lieu de cela, l'énergie prélevée pendant le ralentissement sera détournée vers un compresseur qui fabriquera de l'air comprimé, constituant ainsi une réserve utilisable à volonté au lieu d'être perdue. Le fonctionnement est " expliqué " ici, car on aurait supporté, au lieu d'un morceau de musique d’ascenseur qui n'apporte rien, des explications précises)

Bien entendu, ce procédé d'hybridation (qu'il soit électrique ailleurs ou sous cette forme ici, ou encore sous forme de liquide sous pression comme cela fut expérimenté aux États-Unis) n'a d'intérêt que dans un usage urbain des véhicules avec des cycles répétés d'accélérations et de freinages, et perd de son utilité sur route, et encore plus sur autoroute. Par ailleurs, cela ne résout en rien le problème de l'usage de la voiture en ville, tout comme reste en suspends celui du mauvais rendement spécifique du moteur à explosion que nous connaissons.

 Cet usage de l'air comprimé est intéressant. Il ira certainement droit au cœur de Guy Nègre (une courte biographie ici, la notice sur sa société, et un renvoi sur le site officiel de la société MDI), donc il a déjà été question dans ces pages, lui qui, depuis des années, a milité et œuvré pour développer et produire un moteur et un véhicule mu par de l'air comprimé. Bien entendu, quand il faisait la tournée des " grands constructeurs ", dont PSA certainement, on devait le regarder d'un peu haut, mais on n'a certainement pas oublié une chose : les bonnes idées ne sont méprisables que quand elles profitent aux autres, et il convient toujours d'en garder au moins le souvenir pour pouvoir se les approprier ensuite.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article