Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
pumpernickel

pumpernickel

commentaires satiriques de l'actualité wissembourgeoise

Anniversaire.

Il y a quelques jours, ARTE, la chaine franco-allemande, a diffusé un excellent reportage ("Le juge et le général") qu'on peut peut-être encore revoir grâce à la procédure ARTE+7, ou encore par le truchement de la freebox replay, ou des autres moyens comparables sur les différents sites internet des fournisseurs d'accès. On y voit décrit le long et difficile travail du juge Guzman, le magistrat chilien instructeur, qui mène ses investigations contre le général Pinochet jusqu'à son inculpation qui, du fait de la mort de ce dernier, ne permettra pourtant pas d'aboutir à un procès.

Bien entendu, cette diffusion coïncide avec le fait que, mercredi 11 septembre, nous pourrons commémorer le coup d'état sanglant qui, il y a quarante ans, a mis un terme à trois années de gouvernement de gauche au Chili sous la présidence de Salvador Allende.

A cette occasion, on pourra lire ou relire un livre* paru il y a une dizaine d'années, soit trois ans avant la mort du dictateur, qui a le grand intérêt de raconter par le menu la manière dont fut organisé et exécuté le coup d'état de 1973, mais encore d'évoquer, éléments précis et analyses circonstanciées à la clef, de quelle manière un militaire assez falot a su se hisser jusqu'au pouvoir suprême – en éliminant ennemis et amis encombrants, mais aussi livrer son pays, avec l'aide des "Chicago boys" formés aux États-Unis, aux appétits d'une caste locale peu scrupuleuse ou à ceux d'entreprises transnationales le plus souvent originaires d'Amérique du nord.

* Pinochet, un dictateur modèle, de Marc Fernandez et Jean-Baptiste Rampal sous la direction de Denis Pingaud, Hachette Littératures, 2003.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article