Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
pumpernickel

pumpernickel

commentaires satiriques de l'actualité wissembourgeoise

Association citoyenne…

Je viens d'évoquer la position (nantaise et locale – à Paris, cela semble différent) d'EE-LV au sujet de l'aéroport en projet à Notre-Dame-des-Landes. Ce projet ["ce n'est plus un projet car les travaux débutent dans les prochains mois", déclare Jacques Auxiette interviewé à l'occasion du dossier présenté sur quatre pages du magazine régional de novembre-décembre 2012] ne compte pas que des adversaires, tant s'en faut. L'Acipran (association citoyenne pour la réalisation d'un aéroport à Notre-Dame-des-Landes) est au nombre de ceux qui militent pour cet équipement indispensable, créateur d'emplois et vecteur de développement à travers les inévitables "retombées pour le territoire".

Cette association a un président, pris en photo micro à la main au cours, on l'imagine, d'une des multiples réunions d'information qui ont eu lieu ces derniers mois. On lui donne également la parole en encadré, puisqu'il est favorable à cette affaire.

"Après avoir participé à tous les débats publics, j'émets le voeu que l'on entende aussi des voix citoyennes affirmant haut et fort que le futur aéroport du Grand Ouest se fera ! Cet aéroport sera un équipement compétitif et innovant – notamment sur le plan énergértique – dont l'Ouest a besoin, au même titre que les autoroutes, le TGV ou un grand port, pour être une porte d'entrée – et non un cul de sac ! - vers l'international. Avec des vraies retombées pour le territoire : les 4,5 millions d'heures de travail liées au chantier vont en effet bénéficier à l'économie locale, tout comme les 1000 emplois directs et indirects, créés par l'augmentation du trafic. Et tout ceci, c'est pour demain !"

[Par définition, toutes ces évaluations et toutes ces affirmations, équipement compétitif et innovant - notamment sur le plan énergétique, n'engagent que ceux qui ont choisi d'y croire, et il ne coûte pas bien cher de les mettre en avant.].

Il est heureux de voir se mobiliser les forces vives de la région pour parvenir à concrétiser ce grand projet ["ce n'est plus un projet car les travaux…"], et en particulier celles qui représentent le mieux les intérêts des salariés, des employés, voire des électeurs de gauche, ceux qui ont porté au pouvoir François Hollande et, indirectement, Jean-Marc Ayrault. Il aurait en effet été inconvenant d'apprendre qu'une association, citoyenne qui plus est, n'est que le faux-nez d'un de ces multiples groupes de pression qui, depuis tant d'années, participent au pillage systématique du patrimoine commun.

Le président de cette association s'appelle Alain Mustière, et on peut faire davantage connaissance avec lui en se rendant sur le site de l'Express à cette page déjà ancienne (il est cité en fin d'article, mais tout lire demeure très intéressant, et à cette autre page beaucoup plus récente.

Et n'oubliez pas de consulter régulièrement le site web de la ZÀD.



 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article