Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
pumpernickel

pumpernickel

commentaires satiriques de l'actualité wissembourgeoise

classement des députés

Le site lesinfos.com vient de publier un classement des députés en fonction de leur production parlementaire. Vous pouvez le retrouver d'un clic sur le blog de Pumpernickel qui s'est amusé à y dénicher les députés alsaciens, ceux dont on lit les fulgurances dans l'édition du dimanche de plus grand quotidien que la France entière nous envie. Comme on le constate, c'ets plutôt dans le bas du tableau que joue l'équipe d'Alsace, à l'instar d'un racing relégué en national. Qu'on en juge :

Le premier, l'activiste, le stakhanoviste de l'Assemblée nationale, c'est Monsieur Y. Bur (67), au 51ème rang, le second, Monsieur A. Herth (67),  au 108ème, le troisième, Monsieur A. Schneider (67), également vice-président suppléant de la délégation française au Conseil de l'Europe,  au 136ème, le quatrième, Monsieur F. Reiss (67), également membre-suppléant de la délégation française au Conseil de l'Europe, au 186ème rang, la cinquième au 253ème rang, Madame A. Grosskost (68), également 1ère vice-présidente de la délégation française au Conseil de l'Europe.

Puis on s'enfonce dans les prrofondeurs du classement avec Monsieur F. Loos (67) au 323ème, Monsieur É. Blessig (67) est pour sa part au 365ème rang, Monsieur F. Hillmeyer (68) au 399ème, suivi de peu de Messieurs É. Straumann  (68) [ 414ème ] et J.-L. Christ (68) [ 416ème ].
Enfin arrive le grupetto, des traînards, Messieurs J.-P. Maurer (67) et A. Jung (67), également membre de la délégation française au Conseil de l'Europe, respectivement 440 et 414ème. Messieurs J. Ueberschlagg (68) et J.-L. Reitzer (67) ne sont pas en reste, pointant à la 463ème place pour l'un et à la 475ème pour l'autre, Messieurs M. Sordi (68) et A. Ferry (67) fermant la marche alsacienne de la participation à l'exercice de la démocratie aux 506ème et 551ème places.
Tout cela fait une moyenne de 345ème rang, ce qui n'est pas très glorieux de la part des représentants d'une une région qui voudrait s'énorgueillir de son patriotisme et de sa layaué à l'éagrd de la Patrie. Il y aurait bien une solution, c'est que l'on fasse un “ grand déménagement ” comme le disent nos amis cadiens ou cajuns, et que l'on envoie nous représenter des gens qui nous ressemblent, qui rendent compte de ce qu'ils font, de leur emploi du temps, de leurs indemnités [ alorsq ue l'on av demander à l'ensemble de la popualtion, autochtine et allochtone de se serrer la ceinture au prétexte qu'elle vit au-dessus de ses moyens ], de leurs interventions, de leur participation effective à cet exercice majeur de la démocratie représentative.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Regis Hulot 20/05/2010 21:03



Évidemment, je suis allé voir où en était ma députée (elle préfère cette faute de français, tant pis),qui, je crois, arrivait 22ème au dernier classement des "cumulards" de mandats et de
fonctions (et éventuellement d'indemnités).


Elle pointe à la 322ème place, avec 38 interventions au total, dont 12 en séances, une par mois, ce qui n'est pas éreintant. Mais il est vrai que quand on a d'autres multiples fonctions, il n'est
pas facile d'être partout à la fois...


 


Son patron, à qui elle doit tout, et qui a si bien su se débarrasser à l'occasion de ceux qui auraient pu lui faire de l'ombre (c'est pour cela qu'il garde cette députée, sans danger pour lui),
pointe glorieusement avec 159 interventions. Il faut dire que quand on est président de groupe parlementaire, on se doit d'être sur la brèche, malgré sa fonction de maire et de président d'une
communauté urbaine, sans compter tout le reste. Il était en effet, à ce classement auquel je faisais allusion, le second plus gros "cumulard" de France. Ce qui est de nature à rassurer tout le
monde, c'est que lui, au moins autant que sa collègue, est farouchement opposé au cumul des mandats.


 


Encore bravo à ceux qui auront réussi à ne se signaler par aucune intervention. Ils sont trois, que la charité m'interdit de nommer ici.


 


Bon courage à tous, et faites de beaux rêves.