Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
pumpernickel

pumpernickel

commentaires satiriques de l'actualité wissembourgeoise

compte-rendu préalable du conseil municipal de vendredi 27 mai, 18h00

Seulement 14 points à l’ordre du jour, quand la fois précédente il y en avait plus de 30. Est-ce bien raisonnable ?

Le sujet de la nouvelle suppression d’un autre service public à Wissembourg, qui intervient après la fermeture du Tribunal, celle du centre ONF, va probablement donner un peu d’assurance à tous ceux qui contestent une politique qui dépasse largement, de la tête et des épaules, les responsabilités directes du maire de Wissembourg. On pourrait imaginer que la commune engage une action de résistance, au service de ses administrés, en adoptant à l’encontre des services de l’État, en l’occurrence défaillants, une attitude délibérément hostile obligeant le représentant du gouvernement à d’incessants rapports à son autorité de tutelle. Mené conjointement avec d’autres municipalités concernées, ce combat aurait au moins le mérite d’affirmer qu’il n’est pas question d’accepter les bras ballants les initiatives d’un pouvoir déconsidéré, disqualifié à chaque élection, autoritaire, et en fait dépourvu de réelle légitimité. Ce serait en outre la manifestation d’une dignité qui nous est refusée quand nous voyons alterner, à notre égard, ou plutôt à notre encontre brutalité et arrogance.
Pour rester sur l’hôpital, Monsieur le PTW pourrait peut-être préciser son propos tenu, et écrit, lors de la dernière campagne pour l’élection cantonale. Il y parlait du soutien de Saint Philippe d’Ingwiller, patron des boulangers, à un équipement médical au profit du CHG de Wissembourg. En tant que conseiller général, et qu’ancien président du conseil d’administration de l’hôpital, il devrait avoir, pour une fois, des choses intéressantes à nous dire.

L’autre question, c’est “ À qui le tour ? ” Le centre d’information et d’orientation s’en va à Haguenau, l’inspection primaire est, de fait, sur le départ, on peut s’interroger sur l’avenir de la délégation locale de la caisse primaire maladie, et quant à la perception et au centre des impôts, on se demande ce qui les retiendra quand la sous-préfecture aura mis la clef sous la porte. Et que ceux qui disent qu’il ne s’agit là que d’exagérations, de supputations ou de conjectures répondent, par exemple vendredi soir, lors du conseil municipal.

Point 1. Adoption du compte-rendu du conseil municipal du 28 avril 2011

Un exemplaire de ce compte-rendu a été adressé par mail à chaque conseiller le 20 mai 2011.

MOTION
Point  2. Motion pour la défense des services de proximité de l’hôpital de Wissembourg
Vous avez déjà pris connaissance de cette motion dans un précédent article. Dans le fond, qui pourrait être contre le maintien de l’hôpital de Wissembourg ? Pour celles et ceux d’entre nous qui sont frappés par la maladie, l’accident ou le handicap, la présence d’un pôle hospitalier complet au service d’une bonne cinquantaine de milliers d’habitants est à l’évidence nécessaire. Sur la forme, il reste curieux de constater cette sorte de précipitation de la part du maire qui est, sauf erreur, président du conseil d’administration. Serait-il le dernier prévenu ? Le directeur, même si la nouvelle réglementation, dénoncée avec vigueur par les professionnels de santé il y a quelques mois, lui donne des pouvoirs exorbitants, n’a-t-il pas le minimum de comptes à rendre devant le conseil d’administration ? Quelle est la véritable chronologie du développement de la situation ? Alors que la ville bruit des rumeurs les plus invraisemblables, et malheureusement confirmées, qu’en est-il de la situation réelle des effectifs médicaux ? Autant de questions, et bien d’autres gardées sous le coude, qu’il serait intéressant de porter au débat public, plutôt que de sonner le tocsin alors que les dommages sont faits.

MARCHES PUBLICS ET CONVENTIONS
Point  3. Construction des vestiaires du football club de Wissembourg – avenant n°01
Une augmentation de 3,7% par rapport au montant du marché initial ne devrait pas poser outrageusement de problèmes.

AFFAIRES FINANCIERES
Point  4. Renouvellement de la ligne de trésorerie
C’est tous les ans la même chose, et à nouveau 5 000 000 €. Mais comme c’est pour la bonne cause, juste pour pouvoir faire la soudure, et payer nos artisans et nos prestataires sans trop les faire attendre, par de problème ni de discussion à attendre.

Point  5. Modification des tarifs de l’école de musique
L’école municipale de musique [ et pas “ l’école de musique municipale ” ! ] est une réussite, la preuve, plus de 340 élèves y suivent des cours. L’école de musique est une réussite, la preuve, plus de 340 élèves y suivent des cours, etc.
Mais elle est victime de son succès, et on va faire payer les gens en fonction de leur lieu d’habitation. Ce doit être la norme de l’organisation administrative, comme si on faisait payer plus cher l’entrée au théâtre national à ceux qui ont l’infortune de ne pas résider à Strasbourg. C’est un peu curieux, et il aurait été sans doute préférable d’engager dès l’an dernier des conversations avec les communes concernées pour rechercher un accord avec elles. En lieu et place, on introduit une différence inutile entre les usagers.
Selon que vous serez Wissembourgeois ou non, vous paierez le tarif ou 50% plus cher. Ah bon ?! C’est vraiment autrement, puisque ce système reprend le modèle de la piscine de Drachenbronn qui a instauré cette différence, comme si ça changeait quoi que ce soit, et que ça rapportait tant d’argent.
Mais rappelons-nous, et mettons-nous le bien dans la tête, l’école de musique est une réussite, la preuve, plus de 340 élèves y suivent des cours, etc.


AFFAIRES IMMOBILIERES
Point  6. Droit de préemption urbain – mise à jour
Ça, c’est pour nous faire croire que depuis que la PLU a remplacé le POS, tout, vous lisez bien, tout a changé. Et alors qu’auparavant, la commune avoir le droit de préempter, maintenant, elle a le droit de préempter, ce qui est complètement différent. CQFD, comme dirait celui que l’on n’appelle plus que par son prénom.

Point  7. Vente parcelle - rue de la décapole
Ne devrait pas poser de problème particulier.

Point  8. Acquisition d’une parcelle - station d’épuration
Serions-nous au bout du feuilleton de la construction de la nouvelle station d’épuration ? Pour ceux qui suivent l’actualité politique municipale depuis un quart de siècle, ce serait un réel changement. On n’ose pas y croire.

CHASSE
Points  9 & 10. Agréments chasse - lot 05, 07 et 08
Une bonne occasion pour le courant « vert ” du conseil municipal de manifester sa réprobation face à cette activité, non ?

PERSONNEL COMMUNAL
Point  11. Créations de poste
Quelque chose me dit que ce point va faire débat, comme on aime à le jargonner. Laissons donc à ceux qui ont des choses à dire sur la question le soin d’animer un peu cette prochaine séance.

Point  12. Versement d'une indemnité – archives municipales
En revanche, et compte tenu du travail fourni par le titulaire de la charge, ce point ne devrait pas poser de problème.

AVIS DU CONSEIL
Point  13. Réflexion sur la mise en place d'une zone piétonne rue du marché aux poissons
Quelque chose me dit que ce point va faire débat, comme on aime à le jargonner. Laissons donc à ceux qui ont des choses à dire sur la question le soin d’animer un peu cette prochaine séance.

Point  14. DIVERS

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article