Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
pumpernickel

pumpernickel

commentaires satiriques de l'actualité wissembourgeoise

conseil d'alsace – il ne manquait plus que lui ! – J – 2 jours ! – § 56

Après les appels d'une officine d'extrême-droite, lessiveuse des jamais guéris de l'identité occidentale, à faire de la région une Alsace forte face à Paris, voilà que celui qui est à l'origine du grand chaos de l'automne dernier, l'élection truquée du président du parti de la Sarkozie, Monsieur J.-F. Copé appelle les militants locaux de son parti UMP à voter oui le 7 avril prochain. Comme si on lui demandait son avis ! Qu’il se concentre sur le destin de son ami, Monsieur É. Woerth, qui a confiance en la justice de son pays et met quiconque au défi de prouver quoi que ce soit dans le dossier qui le concerne. En même temps, est-on heureux de le faire profiter de l’a priori de présomption d’innocence qui lui permet de siéger tranquillement sur les bancs de la Chambre où la confiance populaire lui a délégué le mandat de la représenter.
C’est par courriel que le président [ !?! ] de l’UMP s’est adressé à ses amis pour leur dire que ce projet est une réforme majeure pour l’Alsace. Il donnera encore plus de dynamisme à votre région, et à tous ses territoires [ pense-t-il que l’Alsace a des territoires à l’extérieur de ses limites géographiques ? ]. Cette personne qui a défrayé diverses chroniques pense que le vote, qu’il croit positif, de dimanche rendra service à la France. Il soutient, dans un exercice de haute voltige rhétorique que l’Alsace va montrer le chemin de la réforme à toutes les autres régions et à tous les autres départements de notre pays. Ce serait un signal majeur alors que la gauche plonge notre pays dans un immobilisme dangereux, peut-il pas s’empêcher d’ajouter, chacune de ses interventions devant être marqué du sceau partisan et outrancier que chacun lui connaît.
Prenant le train en route, il déclare défendre le principe de la fusion des conseils généraux depuis longtemps, préconise de l’étendre, depuis longtemps ?, à toutes les régions de France. Et tout ça pourquoi, on vous le donne en mille : parce nous avons besoin de collectivités territoriales plus efficaces, mieux organisées, moins coûteuses, avec des responsabilités mieux identifiées, mais où va-t-il chercher tout ça ?
Et même si l’exigence n’est pas un point essentiel, agir comme selon les caprices de l’ex-futur prince électeur est autant une exigence démocratique qu’un gage d’efficacité publique. Et dire que type est avocat !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article