Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
pumpernickel

pumpernickel

commentaires satiriques de l'actualité wissembourgeoise

conseil d'alsace : la riposte s'organise – § 18

N'en déplaise à tous ceux qui aimeraient que les opposants à la lubie boulangiste soient ou bien inorganisés, ou bien marginaux, comme on peut plus ou moins le lire ldans les colonnes des objectifs appointés de la presse régionale de révérence, le bruit de fond contre cette chimère se fait maintenant plus présent et par conséquent plus pressant. En témoigne cette pétition lancée par  plus de 100 militants ouvriers et démocratiques contre le conseil unique d'alsace. Seule divergence, mais largement surmontable, quand Pumpernickel prône l'abstention, ses amis préconisent le "NON". Ils se battent néanmoins sur une ligne semblable, à savoir

* pour la défense des deux départements du Bas-Rhin et du Haut-Rhin
* pour la défense du code du travail et des acquis sociaux particuliers d'Alsace-Moselle
* pour la défense des services publics


Le 1er décembre 2011, les élus du Conseil Général du Bas-Rhin, du Haut-Rhin et les Conseillers régionaux d'Alsace se sont réunis à Colmar dans une instance appelée Congrès d'Alsace pour adopter le projet d'un Conseil Unique d'Alsace.

Le projet de Conseil Unique d'Alsace s'inscrit dans le cadre de la réforme territoriale contre laquelle se sont prononcés des milliers de maires. Cette révolte contre la réforme territoriale a entraîné dans tout le pays des milliers de conseils municipaux - dont des dizaines dans le Bas-Rhin et le Haut-Rhin - à délibérer contre la fusion des communautés de communes prévus par les schémas départementaux de coopération intercommunale (SDCI), contraignant le gouvernement à reculer à travers le vote de la loi “Pélissard” du 20 février 2012. Les principales dispositions de la loi “Pélissard” sont : le rétablissement de la possibilité de constituer des syndicats intercommunaux et le maintien des exécutifs des structures intercommunales existantes. C’est une victoire des maires et de tous les élus locaux mobilisés contre la réforme territoriale.
Le projet de Conseil Unique d'Alsace conduit à une remise en cause du Code du Travail et constitue une menace pour les acquis sociaux particuliers d'Alsace-Moselle (interdiction du travail le dimanche, maintien de salaire…).
Le projet voté le 1er décembre prévoit  “le transfert des compétences normatives réglementaires en matière de droit du travail à travers le droit local afin de pouvoir adapter certaines situations locales (notamment via des accords d'entreprise) aux problématiques compétitivité/coût par rapport à la Suisse et à l'Allemagne”. Bref, il s'agit, à travers la régionalisation du Code du Travail, de tirer vers le bas tous les droits sociaux.

Le projet de Conseil Unique d'Alsace, c'est la régionalisation et la privatisation accélérée de tous les services publics : Éducation Nationale, SNCF,… Le rapport Grignon qui prône la privatisation des TER en application des directives européennes ferroviaires s'inscrit dans la même logique.
Avec la fusion des deux départements et de la Région, le Conseil Unique d'Alsace, c'est la mise en œuvre de la RGPP pour les trois collectivités : moins de services publics, moins de proximité, moins de fonctionnaires.
Avec la suppression des deux départements, ce sont tous les services publics organisés au niveau du département qui sont susceptibles d'être supprimés : inspection académique, directions départementales de l'État, préfectures, CPAM,…

Le projet de Conseil Unique d'Alsace conduit à l'absorption de l'Alsace dans une Euro-Région avec le Bade-Wurtemberg, directement reliée à Bruxelles.
Dans ces conditions nous appelons les élus locaux, les militants de toutes tendances du mouvement ouvrier, les syndicalistes, les travailleurs de toutes professions, à être signataires de cet appel, à se regrouper et à trouver, dans l'unité, les voies et moyens de faire obstacle au projet de Conseil Unique d'Alsace.
Vous êtes tous cordialement invités à signer la pétition et à la faire suivre auprès de vos amis et connaissances.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article