Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
pumpernickel

pumpernickel

commentaires satiriques de l'actualité wissembourgeoise

conseil d'alsace – pour sud éducation, c'est "non" – J – 32 jours ! – § 32

Comme pour la CGT, Pumpernickel aurait préféré que SUD appelât à s'abstenir lors de la dinguerie électorale du mois prochain. Cela dit, les rauisons du "non" sont les mêmes que celles du refus de vote, elles méritent bien d'être publiées, d'autant que l'on peut compter sur la presse dominante au service des dominants pour leur faire toute la publicité qu'elles méritent.

SUD ÉDUCATION ALSACE APPELLE À VOTER "NON" AU REFERENDUM DU 7 AVRIL

Les faits :
Le 1er décembre 2011, les élus du Conseil Général du Bas-Rhin, du Haut-Rhin et les Conseillers régionaux d'Alsace se sont réunis à Colmar dans une instance appelée Congrès d'Alsace pour adopter le projet d'un Conseil Unique d'Alsace. Pour entériner cette nouvelle instance, les alsaciens sont appelés aux urnes pour une consultation. Le projet de Conseil Unique d'Alsace s'inscrit dans le cadre de la réforme territoriale voulue par Sarkozy et prépare l’acte III de la décentralisation.

Les conséquences pour l'éducation :
Cela constituera une avant-première, avant même que la loi dite acte III de la décentralisation soit présentée et votée au parlement, loi pour laquelle nous avons de très vives inquiétudes, pour notre champ professionnel : transfert de l'orientation aux régions et pilotage du service d'orientation régional, maîtrise de la carte des formations professionnelles par les régions avec à la clé, la destruction de l'enseignement professionnel en voie initiale, deux expérimentations qui sont les prémices à une déréglementation de l'éducation avec un changement de statut pour les personnels, une mainmise des entreprises, via les régions, sur les programmes et l'enseignement professionnel, une confusion entre enseignement professionnel et apprentissage.
Le projet du conseil territorial d’Alsace prévoit le transfert des compétences justement dans ces domaines, et dans le domaine de l'enseignement des langues, sous couvert de bilinguisme. Outre le devenir de nos métiers, est en cause l'égalité de nos élèves pour qui l'orientation, l'enseignement professionnel, l'enseignement des langues sera à la merci des lobbys locaux et plus.

Autres conséquences inquiétantes :
- Par ailleurs, cette collectivité nouvelle prévoit également le transfert des compétences réglementaires en matière de droit du travail et va conduire à un droit du travail local qui va se rapprocher des droits du travail de nos voisins suisses et allemands ; rappelons pour mémoire que le licenciement est libre en suisse et que le SMIC n'existe pas en Allemagne.
- La fusion des collectivités va entraîner la mise en œuvre de mesures de type RGPP, de fusions de services publics : c'est donc moins de service public, et moins de fonctionnaires, et vice-versa.
- Pour faire fonctionner ce mille-feuille administratif, il faudra des financements supplémentaires, donc il va y avoir des coupes budgétaires et la levée d’impôts locaux supplémentaires (contrairement à ce qui est annoncé, il n'y aura pas d'économies).
- Sur la vie locale, ce projet favorise les métropoles, Strasbourg, Mulhouse et Colmar et va pomper des ressources des autres communes, d'autant plus que Strasbourg est annoncée par Hollande comme futur Euro métropole.

l'Alsace ne doit pas, une fois de plus, être le laboratoire du démantèlement des services publics en général et de l’éducation en particulier (orientation, enseignement professionnel, enseignement des langues, et à terme, enseignement primaire), et ne soyons pas dupe, le reste suivra rapidement.
Il faut maintenir le cadre de l'Éducation Nationale, avec l'égalité de traitement sur tout le territoire.

En conséquence, SUD EDUCATION ALSACE appelle à voter non au référendum du 7 avril.
Sud Education Alsace relaiera les actions de Solidaires qui a voté lors de son congrès son opposition au Conseil Territorial d'Alsace et a rejoint la CGT et la FSU pour des actions intersyndicales d'opposition au projet.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article