Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
pumpernickel

pumpernickel

commentaires satiriques de l'actualité wissembourgeoise

couturier_brice_besson_éric_grain_à_moudre_moulinette_à_idées

Tout part d'une confusion, celle d'un Brice pour un autre, Couturier pour Teinturier, France Culture pour TNS Sofres. J'avais entendu que le directeur adjoint de cette société de vente d'opinion sur mesure “ accompagnait ” le “ ministre ” de l'expulsion et de l'exacerbation du nationalisme lors de sa petite cérémonie honteuse dite “ bilan d'étape ” du déversoir de la haine ordinaire qu'il a initié avec l'aide des services du gouvernement.
Petite recherche sur l'Internet pour s'apercevoir de la méprise et aller faire un tour sur le blog de Brice Couturier qui sévit de 18h20 à 19h00 pour participer, et avec quel entrain, au lavage des cerveaux orchestré par les tenants du libéralisme ex-triomphant. Surprise, le 4 décembre, notre animateur faisait quelque ménage en “ modérant ” un “ débat ” où intervenait celui qui se dit blessé d'être promu comme l'homme politique le plus détesté de France. Interrogé, il éprouve d'ailleurs le besoin de se justifier sur son blog, avec des arguments qui feraient rire s'il ne s'agissait de ceux avancés par quelqu'un qui se targue de côtoyer les grands “ zintélectuels ” que notre beau pays a enfantés.
Hier soir, j'écoutais cette émission qui devait ouvrir ou accompagner le débat, encore un, autour des notions de décroissance ou de croissance durable, avec l'économiste sérieux de circonstance se payant la tête de celui qui défend une opinion contraire à la doxa libéraliste. Monsieur l'animateur d'émission n'était d'ailleurs pas en reste pour en remettre sur les poncifs éculés de ce dilemme qui nous serait imposé et que nous héritons d'une saillie gaullienne, le nucléaire ou la bougie. Tous les gens sérieux savent que ceux qui posent l'alternative dans ces termes sont au mieux des dogmatiques.
Il aura fallu quarante minutes durant supporter les “ plaisanteries ” de mauvais esprit de ces gens bardés de diplômes qui se vautrent dans le grotesque sans même s'en apercevoir.
Pour ceux qui en ont le courage, allez donc lire ce que Monsieur l'animateur croit devoir écrire pour justifier sa présence aux côtés d'un individu qui se glorifie de chacune des expulsions qu'il ordonne, quel que soit l'âge de l'expulsé pourvu qu'il y ait du “ chiffre ” [ comme il dit, confondant chiffres et nombres, comme il confond dignité et forfaiture ].
M'étant risqué à un “ commentaire ”, et doutant qu'il soit publié, je préfère le mettre directement sur le blog de Pumpernickel.
Vous vous prétendez modérateur. je vous ai encore entendu hier soir à propos de décroissance. Vous y avez une fois encore embouché les trompettes les plus enrayées d'une pseudo-alternative le progrès vs la bougie. Vous avez comme d'habitude caricaturé les opinions de ceux qui ne vous ressemblent pas. Vous n'êtes pas un modérateur, vous êtes partial. Moi aussi, mais je ne me revendique d'aucune impartialité. Il était alors normal que vous alliez servir la soupe à celui qui se croit ministre d'une administration qui n'est que le croupion d'une police qui déconsidère la république qu'elle doit servir. Mais tout cela ne vous gêne pas, car vous trouverez toujours ici ou là un personnage en mal de reconnaissance sociale soucieux de se faire entendre sur les ondes publiques que vous occupez. Du grain à moudre, non, des idées que vous passez à la moulinette libéraliste, sur le mode de l'incantation alors que vous savez bien que vos idées basées d'abord sur l'enrichissement personnel et la glorification de l'égoïsme nous mènent dans le meilleur des cas à l'impasse, dans le pire au précipice.
Concernant vos propos que j'écoute alors que
vos amis font expulser tous ces damnés, je les apprécie à leur juste valeur, surtout quand vous parlez de l'étranger que vous ne semblez connaître qu'au travers du prisme déformant des salles de réception des grands hôtels ou des rencontres que l'on peut faire, un verre à la main, au cocktail de l'ambassadeur du coin. Savez-vous cher monsieur comment s'est réellement déroulée la nomination d'Aboutaleb ? De mon point de vue, vous n'en avez aucune idée. Vous ne savez pas qu'il s'agit d'un poste administratif dont la vacance est rendue publique, que les candidats doivent envoyer leur cv et une lettre de motivation à un comité de sélection, puis que le candidat retenu est nommé par la reine. Ah, vous le saviez ? que ne l'avez-vous écrit ?
Je ne me fais évidemment aucune illusion sur l'usage que vous ferez non pas de ce commentaire mais plutôt de cette opinion, c'est pourquoi je prends la précaution de la publier sur mon blog.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Dom W. 07/01/2010 19:16


    Attention, Brice Teinturier peut toujours prouver qu'il est le sondeur préféré des français ! Un billet d'un blog du  "quotidien de référence" montre assez la haute vertu de
notre marabout :

http://decodeurs.blog.lemonde.fr/2010/01/07/identite-nationale-le-debat-sest-bien-focalise-sur-limmigration/

    Bonne année tout de même ! On va bien rire.