Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
pumpernickel

pumpernickel

commentaires satiriques de l'actualité wissembourgeoise

Crise du logement - 3bis

Lors de ma promenade, j'ai été quelque peu étonné de voir cette porte à l'acier dissuasif fermant un des accès à un des bâtiments dont je vous ai parlé.

 

DSC00484


Tout en haut, sur la droite, une petite plaque donne cette précision:

VACANT PROPERTY SECURITY LIMITED

HEAD OFFICE 0181 695 6611   SAFETY IN SECURITY

Il est bien étrange de trouver ce genre d'inscription qui désigne une entreprise britannique ("qui veille sur les locaux vacants du monde entier") dont vous pouvez atteindre le site, également en français,  à cette adresse.

 

Question. Est-ce pour des raisons de sécurité, de discrétion, de confidentialité, qu'un organisme public et municipal d'habitations à loyer modéré va chercher outre-manche les moyens de condamner des locaux vacants, mais qui cesseraient de l'être s'ils avaient été entretenus en temps et en heure, et pourraient abriter des familles qu'il coûte si cher de parquer dans des hôtels où il leur arrive parfois de trouver la mort? Est-ce de crainte que, dans une entreprise française, ou nantaise, se trouve un syndicaliste, voire un simple citoyen, pour dénoncer cette pratique d'éjection systématique des plus faibles (pauvres, âgés, etc.) pour réaliser ce rêve de notables qu'on appelle la gentrification? Est-ce vraiment ce qu'une municipalité socialiste se doit de faire pour répondre aux besoins du plus grand nombre?

En un mot, mais que croient-ils devoir faire de plus pour que se détournent définitivement d'eux ceux qui ont eu la faiblesse ou l'aveuglement de leur faire confiance? Pour ce qui me concerne, c'est fait, et depuis longtemps.

RH


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article