Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
pumpernickel

pumpernickel

commentaires satiriques de l'actualité wissembourgeoise

davos 2012, le cirque continue

Version hivernale de la conférence “Bilderberg” que l’on ne présente plus aux lecteurs de Pumpernickel [ voir les articles du 8 juillet 2010, 5 novembre 2010, 7 juin 2011, 11 juin 2011, 14 juin 2011, 29 juin 2011 et 29 août 2011, et en plus le fichier excel qui permet de faire le point sur la consanguinité idéologique et l’endogamie culturelle de tous ces personnages ], le forum économique mondial, ou World Economic Forum comme on dit chez les brancho-snobinards, va se tenir à Davos dans les prochains jours sur le thème, accrochez-vous : " La Grande Transformation: Façonner de nouveaux modèles ", rien que ça !
Mais notre petit monde fait " profil bas " car la conjoncture n’est pas vraiment des plus souriantes et ça ne le fait pas trop d’exhiber la richesse du 1% évidemment bien et justement acquise quand les autres, c’est-à-dire  99%, sont confrontés à la misère, à la précarité et au déclassement. Un coup d’œil sur les droits d’entrée en dit long sur leprofil de ces gens qui n’ont jamais assez d’argent quand il s’agit d’eux-mêmes, ett jamais si peu quand il s’agit de payer des ouvriers :
droits d’adhésion annuels pour les entreprises membres : environ 35 000 euros [ chiffres de 2005 ]  auxquels il convient d’ajouter environ 15 000 euros pour " couvrir la participation du PDG à la réunion annuelle " ;
certains versent de 200 000 euros à 400 000 euros pour pouvoir jouer un rôle plus important dans les initiatives du forum qui est, précise le site sans rire, une " fondation à but non lucratif qui réunit tous les ans à Davos des dirigeants d’entreprise, des responsables politiques du monde entier ainsi que des intellectuels et des journalistes, afin de débattre des problèmes les plus urgents de la planète, y compris dans les domaines de la santé et de l’environnement. "

Le seul problème de ces philanthropes, c’est qu’ils ne parviennent pas à convaincre de leur altruisme. Tous les ans, il y a des mal-élevés qui prétendent leur interdire d’exercer leur noble négoce en allant manifester contre cet étalage kitchissime de mauvais goût et d’insolence jusqu’à l’obscénité. Et comme il faut bien défendre le droit de réunion, on est tout de même en pays de liberté, que diable, il faut bien les protéger, ces braves gens. C’ets la raison pour laquelle les états n’hésitent pas à envoyer leurs forces anti-émeute, appelées " forces de l’ordre " [ on oublie toujours l’adjectif " établi ", et on se demande bien pourquoi ], sur-équipées, souvent largement en sur-nombre, pour un exercice sur-joué destiné à impressionner celles et ceux que rebute le fait de se faire tirer par les cheveux, de se faire asperger de spray suffocant, de se faire prendre l’ADN, de se faire contrôler son identité ou tout simplement de passer une nuit " au bloc " après s’être vu gratifié de quelques coups de tonfa ou de quelques qualificatifs " que rigoureusement ma mère m’a défendu de nommer ici " !
Si vous croyez qu’on exagère, vous aurez une petite idée de ce qui se passe à quelques dizaines de kilomètres de nos frontières, et c’est très encourageant !

lematin.ch du 21 janvier 2012; il est aussi possible de compléter son information en explorant la page en lien

20min.ch du 21 janvier 2012

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article