Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
pumpernickel

pumpernickel

commentaires satiriques de l'actualité wissembourgeoise

deux cents policiers en civil … - 2

En fait, les policiers français ont moins de chance que leurs collègues lausannois qui ont été acquittés, eux, parce qu'ils n'ont pas menti, eux. C'est le site du Matin.ch qui nous rapporte la décision de justice qui, même si elle vient d'un tribunal étranger, est aussi respectable qu'une décision de justice française.

Cette fois, c'était un jeune Érythréen qui prétendait avoir été aspergé de spray au poivre par 5 policiers la nuit de la Saint-Sylvestre 2006. Si l'on s'en tient au compte rendu du journaliste, les différents témoins qui accusaient les policiers ont commis quelques maladresses qui rendent leurs propos incroyables : si le jeune Érythréen avait bien les yeux rougis par l'irritation, il ne protait pas de traces oranges caractéristiques de l'utilsation de ce genre de produit. Quant à une ancienne fonctionnaire de police qui aurait recueilli le témoignange de l'un des fonctionnaires, le président a  bien insisté pour faire la différence entre les faits attestés et le ouï-dire. Bref, même s'il est fait appel de la décision, en suisse on dit “ déclaration de recours ”, les représentants de l'ordre estiment que tout va bien. On dirait même plus : tout va mieux !

Cela rappelle ce qu'écrivait Vaclav Havel, du temps de la “ charte '77 ” et de la dissidence : les constitutions suisses et tchèques sont pratiquement interchangeables, seule compte l'interpérétation qui en faite. Ne semble-t-il pas qu'à défaut de bégayer, l'Histoire ait opéré une petite régression mentale ?

On espère aussi que les services de la place Beauvau qui ont remplacé ceux de la place Vendôme ont un œil sur les décisions des juridictions helvétiques.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article