Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
pumpernickel

pumpernickel

commentaires satiriques de l'actualité wissembourgeoise

dominique starck_09-11-09_20h00_studio dunham_strasbourg

Après une longue traversée du désert, un peintre sent qu'il va réaliser son dernier tableau.
La peinture est sacrée. Elle scrute ce que le ciel et la terre ne montrent pas et révèlent ce que le soleil et la lune n'écalirent pas. Au moyen d'un meu pinceau, le peintre apprivoise les dix mille êtres, et, du fond du cœur, il appréhende l'espace sans limite. Grâce à cet art, le visible se trouve représenté, l'invisible même prend forme.
Chu Ching-hüsan, dynastie T'ang (618 - 907)
Cette danse est avant tout elle-même, de la nature ajoutée à la nature. Une danse de l'essentiel. Le cœur à nu, sensible, vulnérable, le danseur laisse élerger la danse sous la lumière crue de l'instant.

Musique : René Bastian / Costume : Camille Schléret / Lumière : Xavier Martayan / Production : Poussière de rose / studio dunham (ex salle de la marseillaise) / Strasbourg / 9 novembre 2009 / 20h00



Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article