Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
pumpernickel

pumpernickel

commentaires satiriques de l'actualité wissembourgeoise

Grândola, vila morena Terra da fraternidade _ silence

Aujourd’hui 25 avril 2012, trente-sixième anniversaire de la révolution des œillets, que Pumpernickel a l'habitude de commémorer. D'habitude, un bouquet est offert à une famille amie, toujours sensible à cette marque d'affection militante et humaniste. On est bien loin de paons déroisires et futiles qui n'en finissent pas de faire la roue devant ceux dont la première des mesures serait, comme ils l'ont toujours fait, de supprimer les élections, d'instaurer l'arbitraire et de légitimer la délation. Plaise au Ciel que toute cette comédie se termine au plus tôt, et que l'on soit débarrassés un temps, le plus long possible, de ces thuriféraires de l'ordre moral, de la répression et de l'embrigadement populaire.

île de seinLoin de cette fièvre, Pumpernickel s'est mis non pas au vert, mais au bleu, au vent, aux vagues, à la tempête, aux élements déchaînés qui remettent utilement les hommes à la place qui est la leur. Une île à des kilomètres du continent, où le courrier est suspendu à la possibilité qu'aura ou non le bateau de l'acheminer. Sur place, les distractions sont à la fois simples et muliples, à condition de savoir faire la part des choses, et d'être avant tout modeste dans ses prétentions et de choisir des ambitions à la mesure de ses moyens.

Que reste-t-il ? La lecture évidemment, et de ce point de vue, se plonger dans celle des chroniques que Partrick Rambaud a écrites au fil des années sur le mode de cette Cour qu'André Ribaud avait commise du temps du grand Charles, qu'il avait poursuivie avec son successeur, "La Régence", mais avait décidé d'interrompre quand Monsieur "oui mais" ariva au pouvoir, considérant qu'il ne faisait pas le poids.

chronique 1chronique 2chronique 3chronique 4chronique 5

Ces cinq volumes sont un véritable régal, d'autant qu'ils mettent en perspective le comportement de celui qui, malgré les échecs cuisants qu'il a essuyés ce lustre, a le front de se représenter au suffrage des électeurs, sollicitant, on peine à l'écrire en parlant de lui, leur confiance. Lecture salutaire donc qui devrait s'imposer à chacun d'entre nous.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article