Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
pumpernickel

pumpernickel

commentaires satiriques de l'actualité wissembourgeoise

hélicologiste, fukushima, tectonique des plaques, greenpeace

Quelle journée que ce mercredi 13 avril : nous avons dû subir, une petite demi-heure durant, les circonlocutions, les circonvolutions dirait l'actuel du maroquin de l'instruction publique, la “ déclaration de candidature à la candidature ” du tartuffe de l'écologie, “ l'hélicologiste ” comme l'appellent les amis casseurs de pub du journal “ la Décroissance ”, sorte d’amalgame du télé-évangéliste et du publi-reporter, homme d’une chaîne de télévision qui se distingue par son cynisme et sa vulgarité, à la tête d’une ligne de déodorants au nom exotique, qui se serait récemment converti à la politique.

Le doute devant profiter à l’accusé, laissons-lui en le bénéfice, mais il va lui falloir faire preuve de plus de persuasion et de réflexion pour parvenir à convaincre. Surtout qu’il s’est entouré d’une bonne bande de convertis, l’hôte, maire de Sevran, ne parvenant même pas à prononcer convenablement le nom de la centrale japonaise de Fukushima qu’il s’est obstiné à prononcer … Fuji-Yama ! Voilà pour le sérieux de ces gens qui parlent l’écologie comme ceux qui commencent l’étude d’une langue difficile en écorchent tous les mots, jusqu’à la caricature.

Ce qui est sûr, c’est que si le grand Jacques Tati devait maintenant repartir sur un film racontant les vacances d’un personnage intéressant et doué d’un réel caractère, ce n’est sûrement vers le petit-fils de son grand-père qu’il se tournerait. On passera donc sur les alignements de lieux communs qu’il a débités comme un bon élève qui récite bien la leçon qu’il a patiemment apprise et qui manquait de l’essentiel, la conviction.

Pendant ce temps-là, le drame, la catastrophe, le malheur continuent de s’abattre sur les Japonais des environs de Fukushima qui doivent faire face, dans l’ignorance quasi-totale, à la plaie qui s’est abattue sur eux. On ignore s’il est prévu, au titre de l’aide la France, grand pays nucléarisé, se doit de leur accorder, que l’on traduise le dernier opuscule de l’homme le plus diplômé de France, ancien titulaire du maroquin de l'instruction publique [ décidément, c’est un métier à risques, puisqu’à chaque fois qu’il y en a un qui prend la parole, c’est pour dire n’importe quoi de la plus maladroite des façons ], ce “ spécialiste ” des plaques tectoniques [ et donc qui n’a rien vu venir alors que se préparait l’un des plus gros séismes que la Terre ait connu ]. Cet intéressant ouvrage a été lu par celle qui commente au jour le jour le drame de Fukushima, auquel vient de s’ajouter celui d’Onagawa. On ne saurait trop recommander cette analyse critique, en ce qu’elle a pris le parti de l’objectivité, les énormités de l’homme le plus diplômé de France se suffisant à elles-mêmes pour décribiliser ses propos séance tenante.

Et pour finir, un clic suffira pour retrouver le film de la dernière action de Greenpeace, l’une des bêtes noires des nucléocrates, qui a fait le tour d’Espagne des centrales nucléaires à sa façon. eon temps d’antenne.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article