Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
pumpernickel

pumpernickel

commentaires satiriques de l'actualité wissembourgeoise

information (?) amicale (?) des maires des cantons de wissembourg et lauterbourg

Décidément, les pages locales la P2R savent nous réserver de franches parties de rigolade. Témoin ce dimanche avec cet énigmatique compte rendu d’une réunion des maires et ajoints du secteur, avec, en premier plan sur la photo, celui qui n’est plus maire [ Roi-Pierre ] assis à côté de celui n’est plus 1er-adjoint [ Prince-Joseph ]. On a le droit d’être plongé dans une certaine perplexité, surtout si l’on s’aventure dans un article où l’on ne retrouve ni date ni lieu !

“ Les réunions de l’amicale des maires et adjoints des cantons de Wissembourg et de Lauterbourg permettent de démocratiser les informations si technocratiques et indigestes. ” On ignore s’il s’agit d’une citation ou du résumé de la réunion qui s’est tenue récemment, probablement à Salmbach, réunissant ceux qui doivent [ ou qui ont dû ] avoir  la lourde tâche de nous administrer au quotidien en traitant ces dossiers dont ils disaient, sans rire [ mais ne dit-on pas que les gens qui ne savent pas rire ne sont pas des gens sérieux ? ] qu’il fallait au moins 5 ans pour en comprendre les arcanes.

Indépendamment de l’action exemplaire rendue par cette association [ des aveugles et handicapés visuels d’Alsace et de Lorraine ] que connaissent bien les Strasbourgeois puisqu’elle a pignon au 27 de la rue de la 1ère – Armée, on s’interroge sur la raison d’être de son intervention, fort instructive selon le petit reporter, dans le cadre d’une “ démocratisation des informations si technocratiques et indigestes. ”

Poursuivons avec l’intervention de Prince-Joseph dont nous ignorions tous qu’il était le délégué local de l’UNIAT, association mutualiste qui tient permanence dans les locaux d’une communauté de communes dont Prince-Joseph n’est plus le président [ peut-être faut-il le lui rappeler ? ]. Est-ce lui qui a poursuivi en présentant la section locale de l’ADEME ?

Puis c’était le tour du maire de Wingen pour nous rappeler probablement à la modération en matière de consommation d’énergie, sachant que les normes BBC [ il ne s’agit pas de radio-Londres, mais plutôt des réglementations concernant les bâtiments basse consommation ] vont s’imposer à tous, en particulier à ceux qui doivent donner l’exemple, en recourant à des moyens de transport collectifs ou à faible empreinte carbone et en adoptant la sobriété énergétique en substituant au “ plus vite, plus loin, plus souvent ” le “ moins vite, moins loin, moins souvent ” des objecteurs de croissance.

Ah oui, au cas où nous n’aurions pas bien compris, tout cela se tient sous le chapeau “ faire circuler l’information ” et n’a évidemment aucun rapport avec l’affichage médiatique local qui sied à celui qui est candidat aux prochaines élections cantonales. Tout le monde peut comprendre qu'il doit absolument bénéficier du soutien des communes d’un canton dont tout le monde a remarqué avec quelle énergie de tous les instants il défendu la cause depuis 1985.

Pour information, le 17 octobre, l’ADEME organisait des portes ouvertes BBC et donnait quelques indications complémentaires :
Un bâtiment basse consommation, c’est un bâtiment construit ou rénové qui affiche après travaux une consommation de 30 à 65 kWh / m2 par an au lieu de 250 kWh / m2 à 350 kWh / m2 en moyenne par an, pour les bâtiments existants.
Il suffit pour cela de respecter 7 grands principes :

1 - Bâtiment compact et ouvert au soleil
2 - Isolation renforcée des parois
3 - Traitement des ponts thermiques
4  - Fenêtres performantes
5 - Absence de fuites d’air
6 - Ventilation double flux avec récupération de chaleur
7 - Énergie renouvelable avec un chauffage à haut rendement.

En y regardant d’un peu plus près, 16 maisons étaient proposées à la visite, Boesenbiesen (67390), Wihr au Val (68230), Heimsbrunn (68990), Wintzfelden-Soultzmatt (68570), Altkirch (68130), Zillisheim ( 68720) résidence La Source, Marlenheim (67520), Herrlisheim (67850), Folgensbourg (68220), Carspach (68130), Barr (67140), Wingen sur b(67290), Benfeld (67230), Logelbach (68124), Westhouse (67230), Strasbourg (67000).
Comme on le constate, l’Alsace du Nord, et singulièrement les deux cantons de Wissembourg et de Lauterbourg sont absents de ces réalisations exemplaires.
Où l’on constate que les grands discoureurs, fonctionnaires du ministère de la parole, peuvent continuer à mouliner, mais qu’ils peinent à faire illusion.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article