Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
pumpernickel

pumpernickel

commentaires satiriques de l'actualité wissembourgeoise

La zone euro, le modèle que la terre entière nous envie !

Pour s’en convaincre, il suffit de feuilleter les pages "économie" de n’importe quel gratuit disponible sur n’importe quel quai de gare.

6 janvier 2012, L’essentiel nous met en garde : "La récession prend forme dans la zone euro !"
Selon les calculs d'Eurostat, 16 372 000 personnes étaient au chômage dans la zone euro en novembre 2011 [ 45 000 de plus qu'en octobre ], 10,3% de la population active, un record puisque c'est le 7ème mois consécutif au cours duquel le taux a atteint ou dépassé 10%. Le niveau du chômage atteint des sommets inquiétants en Espagne [ 22,9% ], ou en Grèce [ 18,8% ]. À l'inverse, le taux de chômage est le plus faible en l'Autriche [ 4% ] ou au Luxembourg [ 4,9% ]. Au total, le nombre de chômeurs dans la zone euro a augmenté de 727 000 en sept mois.
Le déclin se poursuit, même en Allemagne où les commandes industrielles ont baissé de 4,8% en novembre dans le pays, à la surprise des analystes qui s'attendaient à une baisse de 1,7% seulement. Comme quoi, on peut être expert et se tromper dans un rapport de 1 à 3 !
"L'escalade de la crise de la dette, les craintes d'une nouvelle récession et les mesures d'austérité budgétaire prises dans de nombreux États de la zone euro ont pesé sur les intentions de dépenses des consommateurs au quatrième trimestre 2011" ne manque pas de préciser l’un de ces experts, Martin Van Vliet, d'ING, un philanthrope.

Quelques jours plus tard, l’actuel premier ministre mettait en ligne une vidéo dans laquelle on pouvait voir l’ancien président de la République nous promettre de ramener le taux de chômage à 5% et de nous demander de le sanctionner s’il n’y était pas parvenu. C’est chose faite.

26 janvier 2012 : Le chômage a bondi de 8,7% en décembre
Là il s’agit des données luxembourgeoises puisque l’on passe à 6,6% de la population active du Grand-duché. Le nombre de chômeurs s'établit ainsi à 16 337 personnes, près de 1 500 de plus que le mois précédent.

31 janvier 2012, nouveau record du taux de chômage dans la zone euro en décembre 2011 à 10,4%.
http://www.lessentiel.lu/fr/news/monde/story/11015998
mais cela ne dérange pas les analystes puisque cette augmentation de 20 000 nouveaux sans-emploi est conforme aux prévisions ! Il s'agit du huitième mois consécutif au cours duquel le chômage a atteint ou dépassé le seuil de 10% dans la zone euro. Selon les calculs d'Eurostat, le chômage touche 16 469 000 personnes dans la zone euro. Le tiercé des "bons élèves" est le suivant : Autriche (4,1%), Pays-Bas (4,9%) et Luxembourg (5,2%). En queue de peloton, Espagne (22,9%) et Grèce (19,2%). Pour l'ensemble de l'Union européenne, le taux de chômage est resté stable en décembre par rapport à novembre à 9,9%. Une vraie réussite !

1er mars, Le taux de chômage bat un nouveau record. [ trop de record tue le record ! ]
Avec 10,7% de la population active, près de 17 millions de personnes touchées, près de 200 000 de plus que le mois précédent, on commence à s’inquiéter, même du côté des "experts" qui tablaient sur une stabilisation. Neuvième mois consécutif au cours duquel le chômage a atteint ou dépassé le seuil de 10%, une vraie curiosité.
En un an, la zone euro compte désormais 1,221 million de personnes en plus au chômage.
Le tiercé des "bons élèves" est le suivant : Autriche (4,0%), Pays-Bas (5,0%) et Luxembourg (5,1%). En queue de peloton, Espagne (23,3%) et Grèce (19,9%), Irlande et Portugal(14,8%). La France est à 10%, l’Italie à 9,2% et l’Allemagne à 5,8% contre 5,7% le mois précédent.
Pour l'ensemble de l'Union européenne, le taux de chômage s'est élevé à 10,1% en janvier. Une vraie réussite !

Et que se passe-t-il le 2 avril 2012 ? Le chômage en Europe bat un nouveau record !
Le taux de chômage a atteint en février son plus haut niveau en quinze ans, à 10,8% de la population active !
Dix-sept millions cent-trente mille personnes étaient touchées, soit 162 000 de plus que le mois précédent. Niveau jamais atteint depuis la création de la zone euro qui dépasse les prévisions des analystes interrogés qui tablaient sur un taux de chômage de 10,7% en février, comme le mois précédent. Décidément, la prévision est un art difficile surtout quand il s’agit de l’avenir.
Il y a maintenant près d’un million et demi de chômeurs de plus dans cette zone que l’on nous a vendue comme un espace de bonheur et prospérité. Dans l'ensemble de l'UE, le taux de chômage s'est élevé à 10,2% en février contre 10,1% en janvier, record absolu pour l'Union européenne à 27 pays !
Les classements des pays ne changent pas.

Nous n’avions pas tout vu puisque le 2 mai, on peut annoncer un nouveau record avec 169 000 chômeurs supplémentaires, soit 10,9% de la population active. Au total, ce sont donc 17,36 millions de chômeurs que l’on recense dans la zone euro.
Nous voici revenus à avril 1997 qui constituait un record absolu, mais à l’époque, ce n’était pas encore l’euro. Dans l'UE, le taux de chômage est resté stable à 10,2% en mars, record absolu pour l'Union européenne à 27 pays.
Arrivée de l’étape : Autriche (4%), Pays-Bas (5,0%), Luxembourg (5,2%), Allemagne (5,6%), et en queue de peloton Grèce (21,7%) et Espagne (24,1%).

Comme on ne change pas une équipe qui perd, il est normal de nous annoncer le 1er juin qu’il y a 110 000 chômeurs de plus dans la zone.
On est maintenant à 11%, 17,40 millions de personnes, une augmentation de 1,79 million en un an. Et pour l'Union européenne, le taux de chômage a grimpé à 10,3% en avril contre 10,2% le mois précédent, nouveau record pour l'UE à 27 pays.
Mais là, les "zanalistes" ne sont pas surpris, ils s’y attendaient [ que n’ont-ils tiré la sonnette d’alarme et proposé quelques remèdes pour soulager le malade… ] compte tenu de l'aggravation de la crise.
l'Espagne reste de loin la plus touchée (24,3%), surtout chez les moins de 25 ans, puisque plus d'un jeune sur deux y est sans emploi.
Arrivée de l’étape : Autriche (3,9%), Pays-Bas et Luxembourg (5,2%), Allemagne (5,4%), et en queue de peloton Grèce (21,7%) et Espagne.

2 juillet 2012 : Eh ben, c’était pas fini, puisque le mois suivant…
nouveau record du chômage en mai à 11,1% !
17,561 millions de personnes étaient au chômage dans la zone euro en mai, soit 88 000 de plus que le mois précédent, et 1,82 million de plus en un an. Dans l'ensemble de l'Union européenne, le taux de chômage a atteint 10,3% en mai, un niveau record là aussi, contre 10,2% en avril.
L’Espagne reste de loin la plus touchée (24,6%), surtout chez les moins de 25 ans (52,1%).
Arrivée de l’étape : Autriche (4,1%), Pays-Bas (5,1%), Luxembourg (5,4%), Allemagne (5,6%), et en queue de peloton Grèce (21,9%) et Espagne.

Ça, c’est le bilan de tous ceux qui nous demandent de nous serrer toujours et plus la ceinture. Au premier rang de l’infamie, il y a ces "zinstitutions" qui nous font la leçon, prédisent pour se contredire, déterminent et décident sans contrôle, sans élection, dans l’opacité la plus complète. Parmi elles, le FMI où trône celle qui a creusé la dette et qui a fait récemment parler d’elle, mais pas vraiment à son avantage.
Elle a fait de ses "réflexions", elle qui «pense [ ?! ] davantage, et en permanence, à ces petits enfants d'une école d'un petit village du Niger qui n'ont que deux heures de cours par jour, qui partagent une chaise pour trois, qui cherchent passionnément à avoir accès à l'éducation, parce [ qu’elle ] pense qu'ils ont davantage besoin d'aide que la population d'Athènes» qui ferait mieux de «s'aider mutuellement [ ? ] en payant tous leurs impôts». Celles et ceux qui ont cru déceler une quelconque marque de mépris de sa part n’ont rien compris à ce qu’elle a dit, puisque quelques heures plus tard, elle a "expliqué" sur "sa" page Facebook qu’elle éprouvait [ sic ! ] «beaucoup de sympathie pour le peuple grec pour les défis auxquels il est confronté. Une part importante de cet effort réside dans le fait que chacun assume sa part du fardeau».
C’est vrai que ce type de leçon, venant de quelqu’un qui a perdu toute notion de la vie commune, qui ignore les conséquences des décisions qu’elle entérine [ plus qu’elle ne les prend, puisqu’elle n’est en fait que le domestique des financiers qui font la loi ] et qui en plus, du fait du statut qu’elle se garde bien de remettre en question au nom de cette équité qu’on nous sert à toutes les sauces, ne paie pas d’impôt, en vertu des articles 34 et 38 de la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques qui précisent que «l'agent diplomatique est exempt de tous impôts et taxes, personnels ou réels, nationaux, régionaux ou communaux» et parfaitement adaptée. Voilà un bon moyen qui lui permet de faire de substantielles économies sur les 380 939 euros annuels que lui a versés le FMI en 2011.
Signalons pour terminer que l’institution dont elle assure la direction générale a refusé le milliard de dollars dont l’Autorité palestinienne a besoin pour assurer sa trésorerie. Même si les méthodes utilisées en Cisjordanie par un état invivable contraint d’en passer quotidiennement par les humeurs changeantes et détestables d’une puissance d’occupation sont discutables, le refus du FMI d’accorder cette ligne de crédit en dit long sur la compassion qu’elle éprouve à l’égard de ces petits enfants d'une école d'un petit village du Niger qui n'ont que deux heures de cours par jour, qui partagent une chaise pour trois, qui cherchent passionnément à avoir accès à l'éducation.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article