Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
pumpernickel

pumpernickel

commentaires satiriques de l'actualité wissembourgeoise

déneigement : télescopage à la P2R canal wissembourgeois

Alors que les difficultés s'amoncellent dans les rues encombrées de neige plus ou moins verglacée, on constate que celles et ceux qui sont chargés de permettre la circulation des véhicules n'arrivent pas vraiment à suivre. La P2R ne manque pas, jour après jour, de nous tenir au courant de la situation qui manifestement prend tout le monde court.
Ainsi le 28 janvier 2010, les DNA canal wissembourgeois pouvaient-elles annoncer une “ pénurie générale de sel, face à un hiver sans doute un peu plus rude que les précédents. Les services compétents sont pris de cours, avec un problème majeur cette année : la pénurie de sel et la main mise de l'État sur les stocks. Une situation qui risque de virer sérieusement à l'aigre si les intempéries perdurent.
Première à donner l'alerte dans la région : la ville de Wissembourg qui faisait savoir par un communiqué de presse paru en nos colonnes hier qu'elle « rencontrait actuellement des difficultés d'approvisionnement en sel routier auprès de ses fournisseurs ». Sans ambages, le communiqué affirme que « la répartition des livraisons est gérée par la préfecture qui souhaite privilégier les axes majeurs et les villes plus importantes sur l'Est ».
 ”
Bref, c'était guerre à la neige et au verglas, avec tout de même quelques signes d'impréparation, mais après tout, n'est-il pas permis de se rappeler cette mémorable saillie du général Lebœuf selon qui
Nous sommes prêts, archi-prêts ; quand la guerre devrait durer un an, il ne nous manquera pas un bouton de guêtre " [ c'était à la veille de la déroute de 1870… ]. D'ailleurs, l'état de siège n'est pas loin avec des kilomètres de petites rues impraticables, où les ouvriers municipaux, qui n'en peuvent mais, tâchent tant bien que mal de parer au plus pressé.

Mais au fait, que titraient le
18 décembre 2009 les DNA canal wissembourgeois ?
Paré pour le déneigement !
“ Au centre technique du conseil général, à Wissembourg, on attend les intempéries hivernales de pied ferme. On dispose en effet d'un nouveau camion de déneigement, plus performant. Mais c'est avec un véhicule classique qu'on est intervenu à la Scherhol, hier.
L'équipe d'astreinte a pu se roder, hier matin. Il a en effet fallu sortir avec un camion de déneigement. Pas pour un exercice, non. C'était pour déblayer la route pour de vrai. Il avait en effet neigé dans les Vosges du Nord, du côté de Wingen-Climbach. Et le camion était sorti pour dégager la chaussée sur la RD 3, dans le col de la Scherhol, couverte de 2-3 cm de neige.  Une petite surprise, parce que la météo ne prévoyait que du brouillard givrant », remarquait hier Claude Burckhardt.
 ”
Bon, c'était il y a 6 semaines, il y avait moins de neige sur les pentes du col du Pigeonnier qu'il n'y en a au centre ville de Wissembourg, mais on était fin prêt, que dis-je, archi-prêt !

Il n'est évidemment pas question de mettre en doute le travail d'investigation des Albert Londres locaux, qui passent leur temps à recouper toutes les informations qui leur parviennent, nous le remarquons tous les jours.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Regis Hulot 02/02/2010 10:05


Un dernier paragraphe qui est bien cruel pour un Albert Londres qui n'en demandait pas tant. Il suffirait peut-être de rappeler que, lui, était journaliste...

Une idée, parmi les très nombreuses qui me sont venues à l'esprit pour tenter de régler le problème de la pénurie de sel.
Pourquoi ne pas essayer d'utiliser les stocks de vaccin anti-grippe A. Vous me direz qu'un seringue, cela contient fort peu de liquide, mais en pensant aux adjuvants divers, cela doit faire son
petit effet, surtout que chaque vaccin devrait avoir été livré avec sa dose de solution hydro-alcoolique pour la désinfection de la peau - l'alcool, ça fait fondre la glace. Donc, des milliers, que
dis-je, des millions de doses, cela pourrait permettre de dégager le paysage, à défaut de retrouver ce f... bouton de guètre manquant qui nous a fait perdre la guerre, et a permis la proclamation
du Second Empire allemand dans la galerie des glaces de Versailles.

Mais ce n'est pas aux Wissembourgeois que je vais raconter ce qui s'est passé chez eux, à moins que quelques journalistes aient besoin d'un léger ragraichissement de leur culture historique.

Faites de beaux rêves.

Faites de beaux rêves.