Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
pumpernickel

pumpernickel

commentaires satiriques de l'actualité wissembourgeoise

Madame C. Lagarde, députée de québec-nouillorque

À en croire “ le Canard enchaîné ” de ce jour, Madame C. Lagarde, dont il se dit qu’elle est ministre de l’économie, serait fatiguée de l’ingratitude dont ferait preuve Monsieur le président de la République à son endroit. Madame C. Lagarde ne supporterait plus de laisser le passage aux nouveaux favoris, dont l’un, ministre des comptes [ en capilotade ] nationaux, à la voix soigneusement maintenue dans les tons graves et au physique avantageux, donne assurément l’image de sérieux dont nous avons tous besoin, surtout si nous appartenons à la caste de ceux qui prêtent sans compter les centaines de millions d’euros dont la gabegie gouvernementale a besoin au quotidien pour boucher les trous sans fond qu’elle n’en finit pas de surcreuser. Madame C. Lagarde envisagerait même de tout laisser tomber, sans remord du reste puisque tout serait perdu en 2012, présidentielle et législatives. En plus, mais qui sera  surpris, elle gagnerait beaucoup plus en reprenant son métier d’avocate d’affaire en Amérique du Nord, continent qu’elle a dû quitter à regret lorsque Monsieur le président de la République l’a fait mander pour occuper un bureau à Bercy.

Ce qui est fâcheux dans cette information, c’est qu’elle semble contredire celle parue dans le quotidien vespéral des marchés, dit “ Le Monde ” et ex-référence française en matière de presse, selon laquelle “ Madame C. Lagarde aurait reçu du président de la République et du patron de l'UMP l'investiture dans la première circonscription des Français de l'étranger, celle de l'Amérique du Nord ”. Et le journaliste d’ajouter, avec un brin d’ironie teintée de perfidie que “ son élection sur un continent qu'elle connaît, pour y avoir travaillé de nombreuses années en tant qu'avocate d'affaires, ne devrait être qu'une formalité ”. Elle ne prend en effet guère de risque, elle qui n’en finit pas de nous exhorter à l’entreprise, elle qui n’en a jamais terminé quand il s’agit de sabrer dans les postes de ces fonctionnaires qu’elle n’aime pas, surtout les moins payés parce que ce sont les plus nombreux, puisque son mentor en politique y avait obtenu plus de 56% des voix en 2007. c’est vrai que ce sera beaucoup moins difficile que de vouloir se faire élire dans le XIIème arrondissement de Paris, là où Monsieur A. Klarsfeld, l’avocat en roller ami de Monsieur le président de la République, s’était battre à plate couture par la candidate socialiste.

Cela vaut bien ce petit rappel cornélien :

Le comte

Ce grand cœur qui paraît aux discours que tu tiens
Par tes yeux, chaque jour, se découvrait aux miens ;
Et croyant voir en toi l'honneur de la Castille,
Mon âme avec plaisir te destinait ma fille.
Je sais ta passion, et suis ravi de voir
Que tous ses mouvements cèdent à ton devoir ;
Qu'ils n'ont point affaibli cette ardeur magnanime ;
Que ta haute vertu répond à mon estime ;
Et que, voulant pour gendre un cavalier parfait,
Je ne me trompais point au choix que j'avais fait.
Mais je sens que pour toi ma pitié s'intéresse ;
J'admire ton courage, et je plains ta jeunesse.
Ne cherche point à faire un coup d'essai fatal ;
Dispense ma valeur d'un combat inégal ;
Trop peu d'honneur pour moi suivrait cette victoire :
À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire.
On te croirait toujours abattu sans effort ;
Et j'aurais seulement le regret de ta mort.


Madame C. Lagarde se consolera sans doute avec ses compères qui partagent le même enfer qu’elle. Citons Monsieur É. Besson qui abandonne le territoire national pour aller chercher fortune dans la péninsule ibérique, Monsieur T. Mariani qui défendra les intérêts d’une circonscription allant de l’Ukraine à la Nouvelle-Zélande, Madame V. Hoffenberg qui sera la représentante de l'Europe du Sud-Est et d’Israël, Madame P. Andréani pour le Benelux, Madame C. Schmid ayant elle le privilège de représenter les exilés fiscaux de Suisse, le Proche-Orient et le sud de l'Afrique échéant à Monsieur A. Marsaud, puis ce sera Monsieur P. Drouhaud pour l’Amérique du Sud, Madame E. Savarit en Europe du Nord et Monsieur R. Le Gleut en Europe de l'Est [ où les résultats de 2007 ont été favorables à la gauche, 55% pour Madame S. Royal ]. Il reste une autre circonscription, sans doute gagnable par la gauche qui y sera représentée par Madame E. Guigou, dont la circonscription de Seine-Saint-Denis a été supprimée lors du dernier redécoupage électoral, où ce sera Madame K .Doukkali qui défendra les couleurs de l’UMP.
Dans probablement 9 cas sur 11, il s’agira d’une élection pour rire qui fera d’ailleurs de ces “ députés ” des gens qui auront à peu près autant de légitimité que Monsieur B. Hortefeux, actuel député européen sur fond de polémique, ou que les deux nouveaux députés européens qui ont été désignés, ou vont l’être, par l’Assemblée nationale dans l’indifférence générale.

Encore, et sans aucun doute, un message fort envoyé au corps électoral qui ne parvient plus, et comme on le comprend, à se reconnaître dans de tels comportements.
Et encore quelques arguments supplémentaires fournis aux allumeurs de mèche qui n’en demandaient pas tant.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lo 18/04/2011 01:22



En réalité le PS a choisi d'investir des candidats de terrain dans ces nouvelles circonscriptions. Voir l'article de la Fédération des Français de l'étranger à ce sujet. 


Philip Cordery notamment, le candidat PS dans le Benelux, fait campagne pour informer les Français de cette région de la réforme et les inciter à s'inscrire sur les listes électorales
consulaires: http://jevoteoujevis.fr/