Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
pumpernickel

pumpernickel

commentaires satiriques de l'actualité wissembourgeoise

Margaret Thatcher (1925-2013)

Vive l'Irlande libre, républicaine, réunifiée et catholique romaine !

R.H.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Régis Hulot 08/04/2013 22:57


Le 29 juillet 1981, alors que je déjeunais dans un restaurant britannique en compagnie  de mon conjoint de l'époque, d'une amie commune et d'un collègue de travail, j'avais proposé un toast
à l'Irlande républicaine et réunifiée. Ce jour-là, toute la planète n'avait d'yeux que pour le mariage du Prince de Galles et de Diana Spencer - une cérémonie très impressionnante et tout à fait
glamour par ailleurs.


Il y a quelques semaines, je regardais un documentaire sur les "années Thatcher", qui firent basculer la Grande Bretagne dans l'enfer de la finance néo-libérale (et une bonne partie des habitants
dans la néo-misère). Des syndicalistes, déjà âgés, étaient interrogés sur cette époque qui vit avec quelle dureté furent combattus les syndicats, avec quel mépris furent traités ces mineurs de
fond dont ont peut dire qu'au bout de plus d'un an de grève les enfants mouraient de faim. C'est un de ces hommes qui avoua que certains de ses amis économisaient depuis des années pour faire la
fête quand serait annoncé le décès de celle qui leur avait fait tant de mal et détruit en Grande Bretagne cette "solidarité nationale" dont parle Pumpernickel ces jours-ci. Mais le pire était à
venir.


Il paraît que Mme Thatcher était très fière de ce qu'elle avait fait durant sa vie politique et son exercice des responsabilités au 10 downing street. Mais elle était encore plus fière d'un
évènement dont elle n'était pas directement l'auteur, mais la cause profonde: la création du New Labour de Tony Blair - la conversion de la gauche britannique à la religion du marché.


Voilà de quoi nous faire réfléchir, et nous aider à mieux comprendre ce qui se passe en France depuis quelques mois.