Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
pumpernickel

pumpernickel

commentaires satiriques de l'actualité wissembourgeoise

notre-dame-des-landes : ayrault et valls s'énervent !… – 9/n

Et maintenant les écolos ! Ci-dessous, deux communiqués récents appelant à manifester le 17 novembre. Ils émanent l'un du groupe parlementaire et l'autre de la direction du parti. Manifestement, ça chauffe !

NDDL : halte au feu !
Paris, le 30/10/2012
Les députés écologistes condamnent le déploiement disproportionné de forces de l’ordre sur la zone de Notre Dame des Landes et les violences qu’il génère. Cette escalade est dangereuse et inutile.
Inutile, car aucune urgence ne justifie la destruction des bâtiments en cours et le "nettoyage" de la zone engagé par l’État pour le compte d’un concessionnaire privé. Dangereuse, car elle mène à une confrontation directe entre une population excédée par le déploiement policier et des forces de l’ordre qui utilisent désormais des moyens de défense comme le flashball, dont chacun connaît les risques qu’ils comportent, tant pour les agents de l’État que pour les manifestants.
Les députés écologistes appellent au retour à la raison, à la cessation immédiate des interventions policières et adressent une mise en garde solennelle sur les risques que comporte cette stratégie de la tension.
La question de l’opportunité du projet d’aéroport de Notre Dame des Landes doit pouvoir être abordée dans la sérénité. Alors que, pour d'évidentes raisons de choix budgétaires très contraints, le gouvernement vient de nommer une commission chargée de redéfinir les priorités du SNIT (schéma national des infrastructures de transport), personne ne comprendrait que le projet d'aéroport de Notre-Dame des Landes échappe à un réexamen. Des recours juridiques sont ou seront engagés, notamment si le Préfet prenait des arrêtés de travaux sans tenir compte des réserves émises par les commissaires enquêteurs (enquête "loi sur l'eau"). Ces réserves remettent en cause de fait des pans entiers du projet tel qu'il a été conçu par Vinci.
Les député-e-s écologistes, qui réitèrent leur opposition à la construction de cet équipement anachronique et inutile, entendent que ces débats soient menés dans le calme, en dehors de toute pression et de toute violence.
Barbara POMPILI & François DE RUGY, co-présidents du groupe écologiste
–––––––––––––––––––
Dernière minute, courriel reçu ce lundi :
"Monsieur, bien reçu votre message. Merci pour votre soutien à la lutte contre le projet d’aéroport. Bien à vous, François de Rugy"
–––––––––––––––––––
Comme chacun a pu le constater, les événements se sont accélérés ces derniers jours autour du projet d'aéroport de Notre-Dame des Landes. Sur le terrain, les opposants, parmi lesquels les élus et militants locaux d'Europe Ecologie Les Verts, sont confrontés à un déploiement de forces policières hors de proportion. Malgré plusieurs recours juridiques toujours en cours, malgré les réserves exprimées par la commission d'enquête relative à l'application de la loi sur l'eau et malgré la volonté du gouvernement de revoir l'ensemble des projets d'infrastructures dans un souci affirmé de sérieux budgétaire, les promoteurs du projet s'obstinent, comme s'ils entendaient faire de Notre Dame des Landes un symbole. Face à des arguments rationnels témoignant de l'inanité du projet, ils refusent tout dialogue pour choisir la force et la politique du fait accompli.
EELV a fait savoir dès le début des opérations de police, par voie de presse et directement auprès de ses partenaires de la majorité, sa totale désapprobation quant à la brutalité des méthodes employées.
Aux cotés de l'ensemble des opposants au projet, EELV ne cédera rien et appelle en conséquence à la grande Manifestation nationale du 17 novembre 2012 à Notre-Dame des Landes.
Toutefois, en raison de la gravité et de l'urgence de la situation, EELV souhaite aller encore plus loin en organisant rapidement une opération marquante sur le terrain. Cette action sera organisée par l'ensemble du mouvement avec nos parlementaires européens et nationaux, la direction nationale, les militants et les élus locaux mobilisés contre ce projet. La date et les modalités de cette action seront définies en concertation avec l'ACIPA (clic sur le lien) et nous vous en informerons au plus tôt.
Afin d'étendre la mobilisation, nous appelons dès maintenant à initier, sur l'ensemble du territoire national, des comités locaux de solidarité et de lutte NDDL, en lien avec l'ensemble des forces politiques et sociales s'opposant au projet.
Pascal Durand, secrétaire national, Jean-Philippe Magnen, porte-parole national, vice-président du conseil régional des Pays de la Loire, Corinne Bouchoux, Ronan Dantec, Joël Labbé, sénateurs, François de Rugy, député, José Bové, Nicole Kill-Nielsen, Yannick Jadot, députés européens, Elen Debost, secrétaire régionale EELV Pays de la Loire.
On espère seulement que
Messieurs P. Rimbert, G. Retière, P. Grosvalet, C. de Lavernée, A. Mustière et J. Auxiette pensent à lire le blog de Pumpernickel.
Et n'oubliez pas de consulter régulièrement le site web de la ZÀD.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article