Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
pumpernickel

pumpernickel

commentaires satiriques de l'actualité wissembourgeoise

OIP_les conditions de détention en France

Dans quelques semaines, l’Observatoire international des prisons sortira son nouveau rapport sur les conditions de détention en France. Plus que jamais, le calendrier de cette publication est important. Lors des débats sur la loi pénitentiaire en octobre dernier, l’OIP s’est mobilisé pour expliquer que ce texte risquait d’aggraver la situation dans les prisons françaises. Quand la loi a été définitivement votée, nous avons pris nos responsabilités en présentant un « mémoire » devant le Conseil constitutionnel. À côté de ce combat juridique, il en est un autre : celui de l’information. L’édition 2009 de notre rapport constituera un élément fondamental du débat public sur la prison dans les années à venir. Tout d’abord, il sera la dernière photographie des conditions de vie en détention avant l’entrée en vigueur de la nouvelle loi, ce qui permettra de suivre l’évolution de son application. Chacun pourra ainsi comparer, faits à faits, chiffre à chiffres, la situation avant et après la mise en œuvre des nouvelles mesures. Notre rapport est aussi le seul, par son approche à la fois globale et thématique, à dresser l’état des lieux du quotidien en détention, ce qui permet de jauger au plus près les applications et les conséquences réelles de la réforme sur la vie et le travail derrière les murs. Depuis des années, vous êtes à nos côtés et votre engagement a toujours été décisif pour nous. Savoir et faire savoir restent des combats cruciaux dans le monde opaque des prisons et, vous connaissez l’acharnement qu’il nous faut déployer pour arracher chacune des données que nous publions. Dans ce contexte, l’OIP vous invite à un acte de solidarité. D’abord, en le commandant dès maintenant, vous recevrez le rapport à votre domicile le jour même de sa parution en librairie. Mais aussi, et peut-être surtout, ce soutien financier sera un moyen pour vous de nous aider à le diffuser le plus largement possible, dedans et dehors. Merci de votre soutien.

Florence Aubenas

Depuis la précédente édition de ce rapport, en 2005, les conditions de vie et de travail dans les lieux de détention se sont considérablement dégradées. En cause : le surpeuplement carcéral (près de 90 000 personnes sont placées chaque année derrière les barreaux), mais également la volonté manifeste de l’administration pénitentiaire d’empêcher la révolution culturelle et juridique qu’appellent de leurs vœux les instances nationales et internationales de protection des droits de l’homme. Dans un contexte où l’information objective cède de plus en plus le pas à la communication gouvernementale, la réactualisation de cette radiographie de la « France captive », unique en son genre, était devenue indispensable. Analysant les politiques pénale et pénitentiaire mises en œuvre depuis le tournant sécuritaire de 2001, le présent rapport aborde, de manière très documentée, tous les aspects de la vie quotidienne derrière les murs : conditions matérielles de détention, liens familiaux, accès aux soins et prise en charge psychiatrique, mortalité et suicide, régime disciplinaire et mesures d’isolement, classification des détenus et régimes de détention différenciés, travail et formation professionnelle, pauvreté et coût de la vie, aménagements de peine et préparation à la sortie, etc. Destiné à un public soucieux du respect de l’État de droit et des droits fondamentaux de la personne, ou tout simplement au citoyen désireux de découvrir la réalité du monde hors normes des prisons, cet ouvrage fournit les clés pour comprendre les tenants et aboutissants du scandale persistant du système carcéral français.

L’Observatoire international des prisons (OIP) est une organisation non gouvernementale dont l’action vise à favoriser le respect de la dignité des personnes détenues. Apparu en France au début des années 1990, l’OIP défend les droits fondamentaux des personnes incarcérées et milite pour le développement des mesures non privatives de liberté.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Mike 18/12/2009 16:03


Sans l'OIP, plus de démocratie. Pourtant leurs moyens financement publiques sont de plus en plus menacés. Lundi ils lancent un appel à la générosité des Français dans Le Monde…

1



Régis Hulot 18/11/2009 14:11


Eh ! Pump ! Où est le lien direct avec l'OIP ?
Donc voici : http://www.oip.org/

Et Florence Aubenas, c'est elle qui a dû prolonger son séjour au Liban il y a quelques années ?

Bon courage pour la suite, et fais de beaux rêves.