Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
pumpernickel

pumpernickel

commentaires satiriques de l'actualité wissembourgeoise

parlote et papotages – 2

agenda aagenda bComme il ne faut jamais présager de l’avenir, quelques jours plus tard, il m’était possible de tourner les pages de la deuxième [ ? ] édition de l’almanach municipal préfacé par "Sa Majesté" qui nous redit [clic sur les images pour les agrandir], pour la énième fois, ce que nous savons déjà des réalisations actuelles et à venir de l’équipe municipale dont "l’objectif est de rendre la ville plus accessible, plus cohérente [ ? ], de rendre le meilleur service public [ ? ] : chacun pourra apprécier ses [ sic ] réalisations en 2013". Remarquons amusés la phrase de conclusion : "Il me reste à espérer que cette publication vous donnera toute satisfaction et qu’il [ sic ] vous accompagnera dans vos projets. Je remercie enfin les annonceurs présents dans cet agenda pour leur soutien." Voilà, tout est dit, faute de genre à l’appui, car chacun sait que l’on termine en remerciant ceux que l’on considère comme les plus importants, merci pour nous.
agenda cMais ce n’est pas fini, car une bonne dizaine de pages durant, il faut s’infuser ce que l’on a déjà lu n fois dans "l’journal du maire" pour arriver aux fameux annonceurs, dont … ceux que l’on a payés pour "faire" cette fameuse "publication" [clic sur l'image pour l'agrandir]. Passons et tournons les pages.
"agenda 2012", "AECP conseil", nous y sommes. Il s’agit bien d’un truc publicitaire de cette insupportable "communication" qui a été acheté, pour combien, par la commune pour faire la publicité de qui nous savons. On vous fait grâce des six pages inutiles sur les vacances scolaires, et rendez-vous à la fin de cet ouvrage pour un original "calendrier des fêtes" indigne de la Bougie du Sapeur, à moins qu’il ne s’agisse d’un remake raté de l’almanach Vermot, l’humour en moins, donc l’essentiel qui nous manquerait.
Suivent dix pages d’atlas, dont une carte de France parfaitement illisible [ mais c’est sans doute l’objectif ], puis le plan du métro, dont on prend la peine de nous préciser qu’il est parisien et celui du RER qui est lui "francilien".
agenda dEt on vous a gardé le meilleur pour la fin, le lessivage vert de circonstance, on dit aussi "écoblanchiment", ou "verdissage", "procédé de marketing ou de relations publiques utilisé par une organisation publique ou privée dans le but de se donner une image écologique responsable. La plupart du temps, l'argent est davantage investi en publicité que pour de réelles actions en faveur de l'environnement", c’est wikipédia qui vous le dit ! Et qui est à l’origine de tout cela, on vous le donne en mille, "AECP conseil" qui sait à l’évidence en faire un maximum [clic sur l'image pour l'agrandir]. Sans compter qu'en y regardant bien, là aussi, ils parviennent à faire une faute [ "Pour la réalisation de cet ECOAGENDA, l'agence AECP a fait le choix d'une conception de qualité [ ? ] et s'est engagé [ sic ! ] sur …"], c'est dire le sérieux de la "qualité" !
Mais puisque c'est comme ça, on ne résiste pas à la suite, dans cette merveilleuse xyloglosse de derrière les fagots qui en dit long sur le niveau de l'ensemble. Allez, on cite :
"La démarche globale écoresponsable de l’agence AECP permet une écosignature légitime de cet agenda, compatible avec notre action au service du développement durable."
On cherche le plan du tramway strasbourgeois, ou celui du TER Alsace, mais ce sera sans doute pour la prochaine fois, pour la troisième édition.

Avec tout ça, Pumpernickel circule à peine que c’est déjà un succès, ça va plaire !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Régis Hulot 02/02/2013 22:43


Je n'ai pas grand chose à dire, sauf que mon écocommentaire sur cette écoagence d'écocommunication se bornera à écosouhaiter son écobiodégradation dans les plus bref écodélais.


RH