Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
pumpernickel

pumpernickel

commentaires satiriques de l'actualité wissembourgeoise

quel beau mardi pour la saison ! – 2

Aujourd'hui, on pensait l'affaire plus ou moins réglée, avec trois listes, "Sortant", "Sorti" élargie et national-frontisme. En fait, rien de tout cela puisque Krieger vient d'annoncer que, tout bien pesé, il repart au second tour. On peut légitimement s'interroger sur ce qui ressemble bien à une manœuvre de dernière minute pour engendrer le désordre et faire rentrer par la fenêtre un sortant qui était passé par la porte. Si c'est le cas, et s'il s'agit d'un énième essai de martingale, on assisterait alors à une alliance de fait entre "Sortant" qui fait le forcing pour rester, quel qu'en soit le prix à payer, et une UMP dont il faisait semblant de dire le plus grand mal lors d'un débat où ""y a[vait] pas photo, un seul sa[va]it de quoi il parl[ait]".
Il est permis de se demander ce qui pousse quelqu'un à se dédire ou à marcher sur ce qu'il dit avoir comme convictions pour chercher à tout prix à rester fixé au fauteuil du maire comme une moule à son rocher, ou encore à revenir l'après-midi sur ce qu'il a affirmé le matin. Dans tous les cas, ce n'est ni très conséquent ni très crédible. Et on peut imaginer l'effet tant sur ceux qui avaient cru pouvoir s'en tenir à l'engagement pris que sur les infortunés électeurs qui doivent constater que c'est une girouette qui prétend diriger une ville qu'ils aiment, eux. 
Quels sont donc les enjeux, qu'il faille aller ainsi à la pêche ? On en vient à se demander si des propositions n'auraient pas aussi été faites au national-frontiste, histoire de gonfler encore un peu la musette. Maintenant, tout semble permis, envisageable, possible.
Il apparaît clairement que les Wissembourgeois sont totalement absents de cette combinaison qui n'est même pas contre-nature, et qui, compte tenu de ce qui a été dit, fait et promis ces dernières années, ne parvient même pas à étonner.
Le plus drôle, c'est d'avoir réussi à obtenir de la sous-préfecture le classement "divers-gauche" alors que s'il s'agit manifestement de divers, comment peut-on se réclamer de la gauche quand on a un tel comportement.
On ne dira toujours rien de cette savoureuse missive envoyée tous azimuts à de soi-disant amis qui démontre, s'il le fallait encore, que l'on est entré dans le déraisonnable.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article