Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
pumpernickel

pumpernickel

commentaires satiriques de l'actualité wissembourgeoise

reprise & invitation

cartes 2013 a6 Page 1cartes 2013 a6 Page 2Commençons par le plus agréable, l'invitation à la fête du 8 septembre prochain. L'invitée n'est plus à présenter, le thème non plus, il ne reste qu'à souhaiter que nous soyons gratifiés d'une météo favorable, ce qui n'est pas exclu. Nous essaierons d'organiser un abri extérieur suffisant pour que la rencontre ne soit pas gâchée par les trombes d'eau comme cela a été le cas il y a deux ans. Vous pouvez ou bien cliquer sur les images pour les télécharger ensuite, ou bien d'un clic sur le lien, télécharger le pdf. Il est préférable de se munir de cette invitation pour participer à la rencontre.

Et maintenant, quelques nouvelles du microcosme !
Ainsi que tout le monde le supputait, l'heure est à l'agitation, voire à la gesticulation quand ce n'est pas à la manipulation. Après une déclaration de candidature au mois de juin, Monsieur l'ancien réunit ici et là pour constituer une liste qui ne soit pas trop marquée par les méthodes dont il a usé pendant ses presque vingt années de mandat. Barbecue, soirée thématique, tous les moyens sont bons pour faire retrouver du monde et tâcher de convaincre qu'avec les mêmes "idées", l'ambiance va changer. Ainsi ne devrait-on plus entendre qu'une proposition d'échevinat a été faite à telle ou tel en échange de l'engagement de ne prendre aucune initiaitve.
Du côté futur ex-majoritaire, les contacts battent leur plein pour présenter une liste forcément renouvelée qui pourra se prévaloir du bilan naturellement flatteur de cette mandature, durant laquelle pas moins de six conseillers municipaux élus ont rendu leur tablier. Quant à ceux qui siègent encore, ils le font souvent par le jeu des procurations qui donne de l'ensemble l'image d'un conglomérat disparate du plus mauvais effet. Quant au bilan, il suffit de lire la plaquette de cet été qui s'ouvre sur l'annonce de cette "course de côte" finalement annulée pour le réduire à une peau de chagrin, le nôtre.
À côté de toute cette effervescence s'agite celui qui se prend pour le challenger qui va pulvériser les courants établis. Les contacts, le plus souvent filtrés par voie téléphonique, indirects comme au billard à trois bandes, consistent à demander aux amis des amis des amis s'ils seraient intéressés par une place sur cette liste qui partage avec les deux autres la caractéristique de ne présenter aucun programme et de s'en tenir à des sous-entendus qui n'ont rein à voir avec les enjeux auxquels Wissembourg est confrontée. Nul doute que si c'est "le troisième homme" qui l'emporte, nous aurons droit à quelques envolées qui se voudraient lyriques pour nous enfoncer ensuite dans les stéréotypes du formalisme, du conformisme et du conservatisme.
Pumpernickel, de son côté, présentera dans son numéro 70, probablement fin séptembre ou début octobre, la liste des vingt-cinq candidats, emmenés par une femme, qui défendra l'inventivité, l'originalité, la nouveauté, qui font largement défaut à tous ces représentants de la convenance, de la vanité et de la prétention. Et contrairement à toute cette énergie dépensée en pure perte par ces suppôts de la normalité [ qui n'ont comme "idée" que de "gérer" le budget en "bons pères de famille" ], cette liste a été constituée en quelques instants, réunissant celles et ceux qui se contentent d'avoir des idées, de les mettre en commun, d'écouter celles des autres, de faire appel à ceux qui savent, de ne rendre compte qu'à la conscience de ceux qui leur ont fait confiance, de savoir que l'humilité est la première des vertus, et qu'un mandat, ça suffit.
À bientôt pour de nouvelles aventures par conséquent.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article