Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
pumpernickel

pumpernickel

commentaires satiriques de l'actualité wissembourgeoise

rétrocommissions_frégates de Taïwan_off-shore_conjectures_presse

C'est tout de même extraordinaire, ce silence de notre presse sur une question qui revient toutes les semaines dans la presse luxembourgeoise sur les rétrocommissions versées dans le cadre des contrats d'armements. Depuis qu'une décision est attendue et espérée par les familles dans l'affaire de l'attentat de Karachi, la police luxembourgeoise remet à intervalles réguliers des rapports sur lesquels il serait bon que les personnes dont les noms sont cités aient la bonne idée de s'expliquer. Ne serait-ce que pour tordre une bonne fois pour toutes le cou à toutes les suppositions que leur silence engendre. D'autant que la presse luxembourgeoise a la mauvaise idée de titrer sur le “ Financement occulte des partis ”.

Les aticles que vous aurez à la lecture émanent d'un organe de presse, l'Essentiel, qui n'est pas une feuille d'opinion, elle a par conséquent et a priori le bénéfice d'une certaine objectivité. Publiant des rapports de police, elle ne fait que son dévoir et travaille selon les règles qui s'imposent dans un pays démocratique. On aimerait juste que nos reporters, si friands par ailleurs de scoops en tous genres, prennent le temps d'interroger les protagonistes de ces affaires, de façon que nous n'en restions pas aux conjectures.

Financement occulte des partis Sarkozy épinglé par la police luxembourgeoise
Un rapport policier luxembourgeois étaie les soupçons de rétrocommissions via une société off-shore créée avec l'aval de Nicolas Sarkozy, et évoque un financement occulte de la campagne d'Édouard Balladur.


Financement occulte des partis Le Luxembourg met en cause Sarkozy et Balladur
Un rapport de synthèse de policiers luxembourgeois évoque un financement occulte de la campagne présidentielle d'Édouard Balladur en 1995 alors que Nicolas Sarkozy était ministre du Budget.

Contrats d'armement La police grand-ducale relance une autre affaire
L'affaire des frégates de Taïwan refait surface dans un rapport policier luxembourgeois réclamé par la justice française sur la société offshore Heine par laquelle transitaient des commissions.

Contrats d'armement Interrogations des policiers luxembourgeois sur Heine
LUXEMBOURG - La société Heine, créée au Luxembourg par la Direction des constructions navales (DCN), a versé près de 76 millions d'euros entre 1994 et 2004 sur des comptes offshore, selon le rapport de la police luxembourgeoise transmis à la justice française.

Rapport de la police luxembourgeoise Les lettres qui accusent Nicolas Sarkozy
La société off-shore, basée à Luxembourg, par laquelle transitaient des commissions sur des contrats d'armements, a écrit aux plus hautes autorités françaises, dont Nicolas Sarkozy, afin de réclamer des fonds à l'État français.

Tout ne va cependant pas si mal, puisque dans  l'affaire des rétro-commissions, Monsieur Juncker, Premier ministre luxembourgeois, dit qu'il a confiance en la “ probité ” de Sarkozy
Le Premier ministre a déclaré dimanche qu'il avait confiance dans le sens moral du président français, dont le nom est cité dans une affaire de vente d'armes au Pakistan.

 

Pour l'heure, on attend.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article