Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
pumpernickel

pumpernickel

commentaires satiriques de l'actualité wissembourgeoise

numéro 64, et toutes ces sortes de choses !

 

numéro 64Numéro 64 : les habitués ont dû comprendre que quelque chose se préparait alors que les pages de ce blog semblaient frappées d'immobilité. Oui, durant ces quelques jours, il a fallu mettre la dernière main au numéro 64, deux à la puissance 5 [ les amateurs de symbolique des nombres et des chiffres seront servis ]de Pumpernickel. Vous y retrouverez vos rubriques habituelles, et, fin de l'année oblige, un petit supplément à découper délicatement en pages centrales. Il y a de l'humour, de la dérision, du sérieux, de l'imitation, quelques nouvelles, et pas mal d'avis sur une situation qui est largement perfectible.
Remerciements à ceux sans qui rien n'aurait été possible, Dominique [ pour la chronique ], Pierre [ pour la relecture ] et Dominique [ pour les lectures ], sans oublier André [ Barnoin ] dont les dessins mettent un peu de fantaisie dans un ensemble trop austère.
Et toutes ces sortes de choses :
l'actualité municipale n'est pas avare de nouvelles, bonnes et mauvaises. Actuellement, la ville résonne [ raisonne ? ] de chants de Noël sur fond de marché aux odeurs de vin chaud. Les weekends sont l'occasion pour des centaines, voire de milliers de curieux de faire le déplacement pour profiter d'une ambiance délicieusement surannée et ô combien apaisante. Dans ce contexte, la promenade autour des cinq sens organisée par l'association Ex Nihilo les 2 & 3 et 9 & 10 décembre qui a rassemblé près de 500 personnes est un incontestable succès qui a valu à ses promoteurs les félicitations et les encouragements de la plupart des participants. Ce n'était pas gagné puisqu'il a fallu, au dernier moment, réorganiser la logistique après que la commune a eu la bonne idée d'envoyer une estimation de facture, mettant à la charge de l'association un peu plus de 3 000 euros, qu’il convient de mettre en rapport avec la subvention de 1 000 euros votée à l’unanimité sans la moindre condition ni discussion par le conseil municipal. En même temps qu’elle a pu compter sur le soutien, souvent au pied levé, de tel voisin ou de telle compétence, l’association a su mobiliser une bonne cinquantaine de bénévoles, qui n’ont ménagé ni leur temps ni leur énergie pour faire de cette animation un moment de bonne humeur, de rencontre et de bonheur, en particulier pour les enfants. Toutes celles et tous ceux qui étaient là ont passé une mémorable soirée.

Pour le reste, la vie continue avec ici et là avec son cortège souvent navrant de petites aigreurs, de remarques qui se voudraient acerbes, ou de frustrations rentrées. Mais c'est comme ça, et on conclura avec le refrain de "la semaine sanglante", belle et émouvante chanson de Jean-Baptiste Clément :

Oui mais ça branle dans le manche
Les mauvais jours finiront
Et gare à la revanche
Quand tous les pauvres s’y mettront !
 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Régis Hulot 12/12/2011 13:02


Il faut donc que je surveille ma boite à lettres.


Merci, et bravo, et à très bientôt.


RH